fbpx
Associations

Créathon 2019 : l’équipe lauréate malgache LONJO

Créathon 2019 : l’équipe lauréate malgache LONJO

Lauréate du concours international Créathon 2019, l’équipe malgache LONJO poursuit sur sa lancée avec son projet « IAnatra ». En effet, elle était présente à Poitiers, du 7 au 12 octobre 2019, dans le cadre de la semaine d’accélération. Le Créathon est le plus grand hackathon pédagogique, organisé par le Réseau Canopé de Poitiers et l’AUF. Ce concours réunit chaque année des centaines de participants à travers le monde.

 

 

L’équipe malgache LONJO

LONJO est un groupe d’amis, étudiants en 5ème année à l’Ecole Supérieure Polytechnique de l’Université d’Antsiranana (mention Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication). Le nom de leur équipe provient d’un îlot à Diégo-Suarez (Madagascar), appelé Nosy LONJO. Signifiant « Pain de Sucre » en français, c’est le symbole de la ville. Pour ces jeunes innovateurs, le choix de ce nom est né de l’idée de représenter et d’honorer leur ville en vue de faire connaître sa valeur ainsi que ses différentes cultures.

 

Créathon 2019, deuxième participation consécutive pour l’équipe malgache

Déjà présente à l’édition 2018, LONJO a remis le couvert pour le Créathon 2019. Et cette fois, leurs efforts ont été récompensés. Encadrés et accompagnés de leurs mentors, les jeunes porteurs de projet ont profité des échanges avec les autres équipes. En effet, de nombreuses idées ont émergé suite à l’édition précédente, qui a été très enrichissante pour eux. C’est ce qui leur a d’ailleurs donné envie de participer à l’édition 2019.

 

Le projet IAnatra pour améliorer l’enseignement grâce à l’IA

Face à la situation précaire au niveau de l’éducation sur la Grande île, ces jeunes étudiants malgaches ont eu l’idée de créer le projet IAnatra. En effet, IAnatra est la combinaison de deux mots : IA et de mianatra (apprendre en langue malgache). Ainsi, IAnatra a pour objectif d’équiper les établissements scolaires avec des kits permettant de dépasser la barrière de communication.

 

Comment ça marche ?

Des écouteurs ou oreillettes avec micro mais sans fil (Bluetooth ou Wi-Fi) sont utilisés pour tout le monde, à l’exception des sourds, mais surtout les aveugles. De plus, des gants sont équipés de capteurs afin de traduire le langage des signes pour les muets et enfin une tablette pour les sourds. Le cœur du projet IAnatra est de développer une application capable de faire les traductions citées ci-dessus. Pour cela, elle s’aiderait des supports ou kits en question afin de rendre possible la communication entre tous malgré les handicaps respectifs du moins dans le cadre d’une école inclusive.

 

La jeune équipe a été coachée à distance par le réseau Canopé

Grande lauréate du Créathon 2019, l’équipe LONJO a reçu un accompagnement pour cet ambitieux projet. D’ailleurs, grâce à l’accélération à distance, le projet avance à grands pas. En effet, la jeune équipe a été coachée à distance par le réseau Canopé. Cela leur a permis, entre autres, de définir les principaux problèmes, cibles, solutions, etc. Désormais, ils sont en train d’élaborer les maquettes. Par ailleurs, la semaine d’accélération qui s’est tenue il y a quelques jours à Poitiers leur a permis d’enrichir leurs connaissances. Désormais, l’objectif est d’intégrer les structures d’accompagnement à l’entrepreneuriat malgaches qui appuient les jeunes dans la finalisation et le déploiement de leurs projets.

À long terme, LONJO espère que le projet IAnatra sera soutenu par le gouvernement malgache. Ils aimeraient également le voir déployé dans les écoles de la grande île à commencer par les EPP (École Primaire Publique).

 

Crédit photo : Auf Océan Indien

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !