fbpx
A la Une

Digital Réunion : une rentrée riche en perspective !

Digital Réunion

Digital Réunion revient cette année avec de nombreux rendez-vous à ne pas manquer, et des projets très ambitieux, qui contribueront à l’épanouissement de l’écosystème réunionnais.

 

 

Cette année, la NxSE revient pour une deuxième édition, qui se tiendra les 3, 4 et 5 octobre prochains. Le forum, couronné de succès l’année dernière, avait attiré plus de 300 professionnels issus de 15 pays d’Afrique et d’Europe. Carrefour de l’offre et de la demande, NxSE 2017 s’annonce comme « le » rendez-vous incontournable pour le développement des entreprises réunionnaises à l’international, et la transition numérique de notre région.

 

Digital Réunion

 

Ce forum, qui se veut multisectoriel, mettra à l’honneur la transformation numérique comme levier de croissance des filières d’avenir. Il sera axé sur 5 thématiques transversales, notamment :

  • Industrie du futur
  • Villes et bâtiments de demain
  • Marchés et défis de la santé connectée
  • Agriculture connectée, la 3e révolution agricole
  • Tourisme connecté, voyage au cœur de la data

 

Les startups à l’honneur

2017 s’annonce riche en perspectives pour les startups de l’île sœur, car cette année l’association réunionnaise mise sur l’implémentation de La Réunion French Tech. Elle suivra également le pilotage de l’initiative avec le concours de ses partenaires.

« La French Tech a été pensée comme un marketing institutionnel des écosystèmes privés de l’innovation française : une démarche originale à ses débuts, qui a très vite porté ses fruits jusqu’à être reconnue à l’international ; une initiative portée par des réseaux entrepreneuriaux dans l’hexagone et aux quatre coins du monde. C’est ce qui nous confère la légitimité d’impulser La French Tech réunionnaise et c’est ce qui garantit la continuité de cette initiative au-delà de tout calendrier électoral » laisse entendre Philippe Arnaud, Président de Digital Réunion.

 

Digital Réunion

 

« En mode collaboratif avec les filières économiques et les acteurs publics, nous allons concentrer nos efforts pour proposer des services inédits aux entreprises innovantes et startups locales, sans jamais essayer de reproduire ce qui est déjà opéré par nos partenaires sur le territoire. Pas de nouvelles feuilles au mille-feuille, mais une approche pragmatique pour combler les trous dans la raquette d’un écosystème encore jeune, en se concentrant notamment sur les outils de financement, les services d’accompagnement des startups et leur accès aux marchés.»

Un enjeu de taille

À l’aube d’enjeux électoraux déterminants pour l’avenir du digital à la Réunion, Digital Réunion a dans sa ligne de mire la plupart des dispositifs LODEOM, dont ceux qui soutiennent l’activité des entreprises du numérique et qui arriveront à échéance fin 2018. C’est dans cette optique que Digital Réunion s’est joint à la démarche des fédérations et syndicats professionnels ultramarins rassemblés au sein de la FEDOM, et autour d’objectifs partagés, visant à :

  • Renforcer la compétitivité de nos entreprises
  • Favoriser la R&D et l’innovation dans nos territoires
  • Développer nos secteurs structurants
  • Mieux former notre jeunesse en l’insérant par l’activité

 

Digital Réunion

 

« Avec eux, nous avons entrepris de convaincre nos futurs gouvernants de maintenir sur 10 ans les mesures d’allègement de charge, de sur-majorer les taux du Crédit Impôt Recherche (CIR) et Crédit Impôt Innovation (CII) dans les secteurs définis comme prioritaires, de relancer l’investissement productif par des dispositifs d’aide fiscale et des fonds d’investissement dédiés à l’outre-mer. »

 

 Digital Réunion

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !