Web

Cyberstorm.mu a organisé le hackathon Operation KSKroll

Cyberstorm.mu

En 2017, ICANN avait repoussé un changement au niveau de la clé maitresse pour le DNSSEC. En 2018, ICANN a décidé d’aller de l’avant. Cependant, plusieurs logiciels open source n’étaient pas encore prêts. Ainsi, pour préparer le reste de l’écosystème open source, Cyberstorm.mu a organisé le grand hackathon « Operation KSKroll ».

 

 

L’équipe Cyberstorm.mu lance l’Operation KSKroll

Cyberstorm.mu a organisé un grand hackathon. L’Operation KSKroll touche les logiciels de cryptomonnaie et les outils DNSSEC pour préparer le reste de l’écosystème open source. Ce groupe de développeurs mauriciens se focalise sur la sécurité informatique, les normes IETF, ainsi que l’utilisation de l’Open Source Software et Linux. D’ailleurs, durant le hackathon IETF 100, ils ont œuvré pour l’implémentation de ces derniers.

 

Opération A.C (Anti-Censorship)

L’Operation A.C (anti censure) a pour but d’ajouter le support de Quad9. Il supporte non seulement le DNS sur HTTPS mais permet aussi de bloquer les sites contenant des malwares. En gros, le trafic DNS passe par un canal HTTPS au lieu du traditionnel canal UDP ou TCP. C’est un plus pour les journalistes/activistes qui opèrent dans les pays comme la Chine, le Chile, le Venezuela, l’Iran et la Turquie. En effet, cette pratique chiffre la requête et il est donc plus difficile pour un gouvernement qui pratique la censure de manipuler le trafic DNS.

 

Une application nommée Intra

Toutefois, pour les puristes DNS, ce serait mieux d’utiliser le protocole DNS sur TLS qui lui est malheureusement supporté uniquement dans Android 9. Jigsaw, un incubateur de l’entreprise Alphabet a développé une application nommée « Intra ». Cette dernière a été lancée au Venezuela et s’est vite propagée par le bouche-à-oreille. Cependant, la liste de serveurs supportés était limitée uniquement à Cloudflare et Google.

 

Envoyer des pull requests au plus grand nombre de projets open source

Chez Cyberstorm.mu, les membres de l’équipe s’activent à envoyer des pull requests au plus grand nombre de projets open source possible. La bonne nouvelle, c’est qu’ils ont déjà mis en œuvre le changement pour la période 2016-2017. Pour le moment, 5 pull requests ont été approuvés. D’autres projets open source sont en cours d’évaluation des pull requests. Les participants sont Codarren Velvindron, Nitin Mutkawoa, Jagveer Loki, Jeremie Daniel, Kifah Meeran, Muzaffar Auhammud, Rahul Golam, Veegish Ramdani et Loganaden Velvindron.

 

Cyberstorm.mu

 

Les membres de cyberstorm.mu qui ont participé au hackathon sont :
Bruno Bernard, Codarren Velvindron et Loganaden Velvindron. A noter que Quad9 a remercié l’équipe pour le travail accompli.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !