fbpx
Gadgets

HarmonyOS : Huawei dévoile son propre système d’exploitation

HarmonyOS

Lors de la Huawei Developer Conference 2019, le système d’exploitation baptisé « HarmonyOS » a été dévoilé. Il s’agit d’un nouveau système d’exploitation distribué basé sur un micro-noyau, conçu pour offrir une expérience utilisateur cohérente sur tous les appareils et dans tous les scénarios.

 

 

HarmonyOS offrira une expérience intelligente

HarmonyOS comporte quatre caractéristiques techniques distinctes. Une expérience intelligente intégrant tous les scénarios met la barre très haut en matière de connectivité. HarmonyOS a donc été conçu avec quatre caractéristiques techniques distinctes pour tenir ses promesses aux consommateurs : harmonieux, pratique, sécurisé, unifié.

 

Premier système d’exploitation avec une architecture distribuée

En adoptant l’architecture distribuée et la technologie de bus virtuel distribué, HarmonyOS offre une plate-forme de communication partagée, une gestion distribuée des données, une planification des tâches distribuées et des périphériques virtuels. Avec HarmonyOS, les développeurs d’applications n’auront plus à gérer la technologie sous-jacente des applications distribuées. Développer des applications distribuées sera plus facile que jamais. Les applications basées sur HarmonyOS peuvent être exécutées sur différents appareils tout en offrant une expérience de collaboration harmonieuse dans tous les scénarios.

 

Moteur de latence déterministe et IPC hautes performances

HarmonyOS résoudra les problèmes de sous-performance avec un moteur de latence déterministe et une communication inter-processus (IPC) hautes performances. Le moteur de latence déterministe définit les priorités d’exécution des tâches et les délais de planification. Les ressources vont se concentrer sur les tâches avec des priorités plus élevées, ce qui réduit de 25,7% le temps de réponse des applications. Le micro-noyau peut rendre les performances IPC jusqu’à cinq fois plus efficaces que les systèmes existants.

 

Architecture micro-noyau qui redéfinit la sécurité et la fiabilité

HarmonyOS utilise une toute nouvelle conception de micro-noyau qui offre une sécurité renforcée et une faible latence. Ce micro-noyau a été conçu pour simplifier les fonctions du noyau, implémenter autant de services système que possible en mode utilisateur en dehors du noyau et ajouter une protection de sécurité mutuelle. Le micro-noyau lui-même ne fournit que les services les plus élémentaires tels que la planification de threads et IPC.

 

La conception du micro-noyau d’HarmonyOS utilise des méthodes de vérification formelles pour redéfinir la sécurité et la fiabilité dans un environnement d’exécution fiable (TEE – Trust Exécution Environment). Les méthodes de vérification formelles constituent une approche mathématique efficace pour valider la correction du système à la source, tandis que les méthodes de vérification traditionnelles, telles que la vérification fonctionnelle et la simulation d’attaque, sont limitées à des scénarios limités. Les méthodes formelles, en revanche, peuvent utiliser des modèles de données pour vérifier tous les chemins d’exécution de logiciels.

 

HarmonyOS est le premier système d’exploitation à utiliser la vérification formelle dans le l’appareil TEE, ce qui améliore considérablement la sécurité. De plus, comme le micro-noyau HarmonyOS a beaucoup moins de code (environ un millième de la quantité de noyau Linux), la probabilité d’attaque est considérablement réduite.

 

L’EDI multi-appareils pour développer des applications 

Propulsé par un IDE multi-périphérique, une compilation unifiée multilingue et un kit d’architecture distribuée, HarmonyOS peut s’adapter automatiquement aux différentes commandes et interactions de la disposition de l’écran et prendre en charge à la fois le contrôle par glisser-déposer et la programmation visuelle orientée aperçu. Cela permet aux développeurs de créer plus efficacement des applications qui s’exécutent sur plusieurs appareils. Avec un IDE multi-appareils, les développeurs peuvent coder leurs applications une seule fois et les déployer sur plusieurs appareils, créant ainsi un écosystème étroitement intégré sur tous les appareils de l’utilisateur.

 

Le compilateur HUAWEI ARK est le premier compilateur statique capable de fonctionner à égalité avec la machine virtuelle Android.  Cela permettra aux développeurs de compiler un large éventail de langages avancés en code machine dans un seul environnement unifié. En prenant en charge la compilation unifiée dans plusieurs langues, HUAWEI ARK aidera les développeurs à améliorer considérablement leur productivité.

 

Plan du développeur et développement de l’écosystème

Lors de la conférence du vendredi 09 août 2019, Huawei a également annoncé la feuille de route sur l’évolution d’HarmonyOS et de son noyau. HarmonyOS 1.0 sera adopté pour la première fois dans ses produits d’écran intelligent. Le lancement est prévu plus tard cette année. Au cours des trois prochaines années, HarmonyOS sera optimisé et adopté progressivement sur une gamme plus étendue d’appareils intelligents. Les dispositifs portables, HUAWEI Vision et les unités centrales de votre voiture, entre autres.

 

Le succès d’HarmonyOS dépendra d’un écosystème dynamique d’applications et de développeurs. Pour encourager une adoption plus large, Huawei lancera HarmonyOS en tant que plate-forme open source, dans le monde entier. Huawei créera également une fondation open source et une communauté open source pour une collaboration plus approfondie avec les développeurs.

 

La Chine abrite un puissant écosystème d’applications et une base d’utilisateurs considérable. À l’avenir, Huawei jettera les bases d’HarmonyOS sur le marché chinois, puis l’étendra davantage à l’écosystème mondial. Huawei ouvrira et partagera ses principales fonctionnalités dans des domaines tels que la connectivité, les caméras et l’IA.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !