Web

Histoires mauriciennes : l’ombre du passé voyage à travers le temps …

L’île Maurice fêtera le 183e anniversaire de l’abolition de l’esclavage ce jeudi 1er février. Le temps d’une journée, tous les regards seront tournés vers ce passé qui a laissé son empreinte dans l’histoire du pays. Un passé méconnu par beaucoup, mais qui reste vivant à travers Histoires Mauriciennes

 

 

Connaissez-vous la malle oubliée ? Cette malle renferme mille trésors : ceux d’un passé qui au fil du temps se perd dans l’oubli ! Nous avons retrouvé une de ces « malles » : Histoires MauriciennesBien que digitale, cette « malle » abrite un passé typiquement mauricien : les récits d’hommes et de femmes qui ont marqué l’histoire de la nation mauricienne.

 

 

Qui est Histoires Mauriciennes ?

Histoires Mauriciennes est un site internet qui met bout à bout les périples formant l’histoire des Mauriciens. Il reprend les récits sur les hommes et les femmes, souvent méconnus, qui ont apporté leur pierre pour faire de Maurice ce qu’elle est aujourd’hui. « Histoires mauriciennes » donne également de la voix aux lieux qui aimeraient raconter le passé à l’instar de Port-Louis, du Morne ou encore de l’Appravasi Ghat.

L’idée de partager les trésors de cette « malle » revient à Thierry et Olivier Chateau, journalistes qui sont passionnés d’histoires. « Ce qui nous passionne, ce sont les histoires, petites et belles, parfois cruelles, souvent un peu nuancées, mais tellement vraies. Ces histoires avec un « h » minuscule et un « s » à la fin, qui concourent à bâtir l’Histoire comme les petits cailloux participent à la construction des plus grands édifices », écrivent-ils sur leur site.

 

 

Partager des histoires qui sont parfois des découvertes pour eux aussi et les partager, non seulement, avec les Mauriciens, mais avec tous ceux qui s’intéressent à l’histoire de cette île qu’on qualifie souvent de paradis.

« Tout ce qui s’est passé il y a 50 ans, 100 ans, 200 ans et plus, nous intéresse. Histoires personnelles, histoires familiales, histoires d’un quartier, d’un personnage. Histoires, surtout, de gens souvent méconnus, parfois extraordinaires, définitivement exemplaires. C’est pour cela que nous avons lancé Histoire(s) Mauricienne(s). Quoi de mieux pour donner corps à une passion, de la partager en lui donnant toute l’étendue nécessaire à travers la toile ? » écrivent Thierry et Olivier.

Des histoires qui ne s’apprennent pas à l’école !

Que sait-on véritablement de l’histoire de l’île Maurice, appelée île de France durant la colonisation française ? La découverte de l’île par les Hollandais, la colonisation française puis celle des Anglais, l’arrivée des travailleurs engagés ou encore la lutte pour l’indépendance, voilà ce que nos enfants apprennent à l’école. Des évènements qui racontent globalement l’histoire d’une île aux blessures cachées des hommes et des femmes qui ont pourtant contribué à l’avancée du pays.

 

 

Savent-ils que la Dame créole qui a inspiré Baudelaire dans ses écrits était Mauricienne ? Que durant la première partie de la Seconde Guerre mondiale, des soldats mauriciens dirigés par le capitaine Hector Paturau ont libéré l’île Sœur, contrôlée par le régime Vichy ?

Ou encore que, durant son séjour entre octobre et novembre 1901, Mahatma Ghandi a pris à cœur d’organiser la défense des laboureurs d’origine indienne ? Que le tourisme s’est vu développer grâce à la vision d’un certain Amédée Maingard ?

À défaut d’être relatées à l’école, ces histoires sont à découvrir sur Histoires Mauriciennes.

Ces histoires d’antan pour voyager à travers le temps !

Avez-vous déjà entendu des histoires d’antan, des « zistoir lontan » comme on dit en créole mauricien ? Celles racontées par nos grands-parents ? Les histoires d’une époque qui les a marqués… Qui ne connaît pas l’histoire de la boutique chinoise, parfois la seule du quartier, celle qui faisait vivre plusieurs familles mauriciennes en leur faisant crédit ? D’ailleurs, saviez-vous que ces petites boutiques chinoises ont contribué à l’avancée socio-économique du pays ?

 

 

Des histoires comme celles-là se perdent en même temps que nos aînés disparaissent. D’où l’idée des fondateurs d’Histoires Mauriciennes de partager avec vous ces récits d’antan. Ainsi, si vous avez des morceaux du passé que vous gardez précieusement en mémoire, partagez-les à travers Histoires Mauriciennes. Pour cela, prenez contact avec les fondateurs grâce au site internet ou leur page Facebook et ils feront le reste !

Le métissage de l’île Maurice, ses cultures entremêlées par les rituels laissés par nos ancêtres, une riche et belle histoire d’hommes et de femmes souvent oubliée : voilà pourquoi Maurice mérite d’être qualifié de Paradis !

 

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top