Ecommerce

Hub2, la start-up qui veut ouvrir l’Afrique au e-commerce

Hub2, la start-up qui veut ouvrir l'Afrique au e-commerce

Ashley Gaüzere fondateur de la plateforme Hub2, souhaite permettre à une population faiblement bancarisée d’accéder au e-commerce. Il a également pour projet de développer l’économie digitale. La start-up, primée lors du forum NxSE pour le Pitch en lèr, est déjà très active à Madagascar et en Afrique de l’ouest.

 

 

Hub2 souhaite ouvrir les portes de l’e-commerce à l’Afrique

Il y a deux ans, Ashley Gaüzere fondait la start-up Hub2. Cette API universelle de paiement et de communication permet à ses utilisateurs de faciliter les paiements et les communications mobiles. Aujourd’hui, cette pépite réunionnaise souhaite ouvrir les portes du e-commerce à la région africaine. D’ailleurs, elle est déjà passée à la phase opérationnelle de son tableau de marche. En effet, Hub2 œuvre déjà en Côte d’Ivoire, à Madagascar et au Burkina Faso. D’ici la fin de l’année, l’entreprise souhaite également atteindre le Sénégal et le Cameroun.

 

Une nouvelle génération d’entrepreneurs digitaux en Afrique

En permettant aux populations faiblement bancarisées de faire des achats sur des sites de e-commerce, Hub2 devrait révolutionner l’univers digital en Afrique. En effet, en leur ouvrant les portes du commerce en ligne, cela devrait encourager l’arrivée d’une nouvelle génération d’entrepreneurs digitaux en région africaine. D’ailleurs, le commerce électronique y enregistre déjà une croissance annuelle de 300 %.

 

Moins de 8 % de la population africaine possède un compte bancaire

Ashley Gaüzere, ingénieur de formation, a imaginé son payment gateway, ou « agrégateur de paiements » alors qu’il travaillait pour Orange en Afrique. Il est conscient qu’il y existe un vrai problème au niveau des paiements en ligne, et par conséquent un accès restreint aux produits du e-commerce. Selon une estimation, moins de 8 % de la population africaine possède un compte bancaire. Pourtant, ils sont 40 % à avoir accès à internet et le taux de pénétration du téléphone mobile avoisine les 80 %.

 

Connecter les opérateurs à la plateforme

Aujourd’hui, la plateforme Hub2 compte sept collaborateurs, dont deux développeurs et trois commerciaux en Côte d’Ivoire. Elle souhaite servir d’intermédiaire entre les sites de e-commerce et les consommateurs grâce à la technologie GSM. En Afrique, les mobicartes ou le mobile banking sont très utilisés. Il s’agit de mini-comptes bancaires ou porte-monnaie électroniques accessibles depuis le téléphone. Ashley Gaüzere explique que « en connectant les opérateurs à notre plateforme, nous sommes en mesure de faire valider la transaction à l’acheteur depuis ces moyens de paiements au moyen d’un simple SMS ».

 

Limiter les risques liés au paiement en cash

En pleine croissance, une vingtaine d’opérateurs commerciaux ont adhéré à la plateforme depuis 6 mois. De plus, une dizaine de nouvelles demandes arrive chaque semaine. « Pour ces sites, c’est un moyen de sécuriser les paiements. En général, en Afrique de l’Ouest, les vendeurs sont payés à la livraison, avec le risque d’une annulation de dernière minute. Sans parler des paiements en cash, qu’il faut ensuite transporter avec les dangers que cela suppose », précise Ashley Gaüzere.

 

Un travail de fond pour des bases saines

Bien qu’il soit trop tôt pour parler de chiffre d’affaires, Hub2 souhaite avant tout se consacrer à prodiguer un accompagnement aux e-commerçants. Pour l’ingénieur « l’enjeu c’est le nombre d’utilisateurs ». En effet, il souhaite que son entreprise se distingue d’abord par sa capacité d’action sur le territoire. Il estime qu’il s’agit d’un véritable travail de fond qui permet de se développer sur des bases saines.

 

250 000 euros de fonds de Compass

Une première étape de levée de fonds a été franchie à travers un investissement de Compass, à hauteur de 250 000 euros. Par ailleurs, la start-up réunionnaise avait obtenu une bourse de French Tech, sans oublier qu’elle a remporté la palme du Pitch en lèr. D’ailleurs, ce concours a permis de mettre en lumière les capacités d’export d’un projet porté depuis l’île Sœur. Ce prix permettra entre autres à Hub2 d’explorer de nouveaux horizons car il inclut des billets d’avion pour la Chine et l’Inde.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !