Télécom

ICTA lance un appel d’offres pour connecter l’ile Rodrigues

Rodrigues
Image: flyandgo

Les bonnes nouvelles continuent d’affluer en ce début d’année. Parmi elles, nous retrouvons l’appel d’offres lancé pour connecter l’ile Rodrigues au reste du monde. Pour cela, il faut procéder à une augmentation de la capacité du satellite en attendant l’arrivée des câbles sous-marins de fibre optique. D’ici là, les opérateurs intéressés ont jusqu’au 20 janvier pour formuler une offre.

 

 

L’idée étant de rendre Rodrigues un peu plus autonome, l’Information and Communication Technologies Authority (ICTA) a lancé un appel d’offres pour développer un service Internet de 425 Mbps (mégabits par seconde) par satellite, soit une augmentation de 100 Mbps. Actuellement, les Rodriguais disposent d’un service de 325 Mbps, offert par Skynet.

 

internet

 

Les termes du contrat

On peut lire que le contrat est d’une durée déterminée, prenant fin le 31 décembre 2018. Toutefois, il pourra être étendu sur six mois supplémentaires. La compagnie qui décrochera le contrat devra fournir une vitesse de téléchargement de 350 Mbps et de chargement de 75 Mbps. La connexion satellite devra également comprendre : le streaming vidéo ainsi que d’autres applications.

C’est pour bientôt

Nos amis rodriguais n’auront pas à attendre indéfiniment, car si tous les facteurs concordent, le déploiement du système se fera au plus tard le 7 avril 2017. Pour décrocher le contrat en question, l’opérateur devra pouvoir proposer le temps de latence le plus faible : il s’agit concrètement du temps que mettent les informations pour atteindre le satellite.

 

Rodrigues

 

Ce qu’il en pense

« C’est une très bonne chose pour Rodrigues, car cela augmentera la productivité de l’ile. Comparé à Maurice, que ce soit au bureau ou à la maison, la connexion est très lente, et cela nous prend beaucoup de temps pour accomplir des choses simples. De plus, le nombre d’abonnés augmente régulièrement, ce qui rend la connexion encore plus difficile » nous a confié Sophie Yvette.

« Je trouve que c’est une bonne chose, car la connexion actuelle est très discutable. Partager des photos ou même des dossiers est presque impossible à cause de la lenteur de la connexion » explique Florinette Cupidon.

 

Rodrigues

Les câbles sous-marins

En ce qui concerne les câbles sous-marins, Rodrigues devra encore patienter. Le gouvernement et l’Assemblée régionale ont entamé des discussions pour connecter l’île à un câble régional ou international. Pour cela, ils envisagent d’étendre l’IOX Cable de Rodrigues à Madagascar, en passant par Maurice. Par ailleurs, afin de permettre à Rodrigues d’avoir son propre réseau, un consortium d’opérateurs privés a mis en place le projet METISS. Celui-ci vise à trouver un financement additionnel pour connecter l’île grâce à un câble de 3 500 kilomètres, qui s’ancrera en Afrique du Sud. Le déploiement prévu pour l’année prochaine.

Source: L’express.mu

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !