Ecommerce

Jack Ma, fondateur du groupe Alibaba, confirme sa retraite anticipée

Jack Ma, fondateur du groupe Alibaba

Alibaba, véritable empire de la vente en ligne, fera bientôt ses adieux à son créateur. À tout juste 54 ans, Jack Ma, le futur ex-président, a annoncé son départ en retraite. Par ailleurs, le fondateur du groupe a cédé la majorité de ses parts.

 

 

Le départ en retraite progressif de Jack Ma se poursuit. Bien qu’il soit toujours actionnaire du groupe Alibaba, Jack Ma a cédé la majorité de ses parts dans les holdings qui logent la majorité de ses brevets. Quel impact cette retraite anticipée aura-t-elle sur le géant chinois de la vente sur internet ?

 

Un désengagement financier déjà entamé

À ce stade, un retour en arrière ne semble plus possible pour Jack Ma. Ayant déjà annoncé son départ en retraite début septembre, le futur ex-président confirme à présent son désengagement du groupe Alibaba. D’ailleurs, cela passe inévitablement par la case financière. Ses participations ont déjà été reprises par cinq investisseurs (pour le moment inconnus), selon le Financial Times.

 

Jack Ma, fondateur du groupe Alibaba

La fin d’un empire ?

Est-ce que ce départ signifie pour autant la fin de l’empire Alibaba ? Le groupe fondé en 1999 par l’ancien professeur de 54 ans peut-il survivre sans son créateur ? Ce départ en retraite prématuré reste exceptionnel dans le monde des affaires en Chine. Toutefois, en homme d’affaires rigoureusement organisé, Jack Ma a soigneusement préparé sa succession depuis 2013. En effet, son plan de succession ouvrira la voie à une transmission de son empire à une nouvelle génération de dirigeants. Selon ses propos, « ce n’est pas la fin d’une époque mais le début d’une ère ».

 

Des projets philanthropiques pour Jack Ma

Cet ancien professeur, issu d’un milieu défavorisé, souhaite consacrer les prochaines années de sa vie à l’éducation. Un retour aux sources pour ce milliardaire, qui continuera néanmoins à apporter ses conseils au groupe Alibaba. Alors qu’il avait abandonné le domaine de l’éducation pour fonder son entreprise, il prend aujourd’hui le chemin inverse. D’ailleurs, parmi ses projets philanthropiques, Jack Ma a créé un fonds de 10 millions de dollars pour soutenir les entreprises en ligne africaines. En 2017, il misait déjà sur « une Afrique numérique » et veut aider les jeunes à se lancer.

 

85 000 employés et 40 milliards de dollars pour l’entreprise chinoise

Pour rappel, cette entreprise domine non seulement le commerce électronique en Chine, mais est également présente dans le « cloud » informatique, le cinéma et la finance. Véritable concurrent des géants américains Amazon, eBay ou encore Google, Alibaba est également derrière le service de paiement électronique mobile Alipay, aujourd’hui omniprésent en Chine. Sans oublier la plateforme de vente Aliexpress, version internationale de Taobao.

Jack Ma laisse derrière lui un groupe diversifié de quelque 85 000 employés, au chiffre d’affaires annuel robuste de 40 milliards de dollars. Les plateformes d’e-commerce Taobao et Tmall contrôlent 60 % du marché chinois.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !