fbpx
Startups

Jeune entrepreneur 2018 : le sacre de deux jeunes Malgaches

Jeune entrepreneur 2018 : le sacre de deux jeunes malgaches

Liva Ferod Njiamizaka et Sanda Andriatonga Rakotoson sont de jeunes entrepreneurs talentueux et ambitieux. D’ailleurs, ils se sont démarqués en remportant respectivement le trophée de « Jeune entrepreneur croissance + 2018 » et celui de startup TJE 2018. L’évènement s’est tenu au palais d’Ambohitsorohitra hier, sous le patronage du président de la République, lui-même premier lauréat de ce concours.

 

 

Le trophée du Jeune entrepreneur 2018 remis dans deux catégories

Cette initiative de la banque BNI Madagascar a pour objectif de promouvoir et soutenir l’entrepreneuriat chez les jeunes malgaches. Par ailleurs la BNI estime que l’avenir de Madagascar passe par un tissu entrepreneurial plus étoffé et dynamique. Ainsi, cette 14e édition a eu droit à une petite nouveauté : la remise de trophée sur deux catégories.

 

Trophée TJE Croissance + pour Liva Ferod Njiamizaka

Liva Ferod Njiamizaka est ingénieur en énergie renouvelable, mais également président directeur général de NLF Technology. Son entreprise vise à vulgariser l’utilisation des énergies renouvelables dans la localité d’Ambilobe. En remportant le trophée TJE Croissance +, la BNI Madagascar lui accorde un financement de 100 millions d’Ariary sans aucun intérêt. « C’est en ce sens que le projet FIHARIANA, le programme national pour l’entrepreneuriat, pour les jeunes Malgaches a été mis en place », explique le président. En effet, ce programme de financement, à hauteur de 200 milliards d’Ariary, devrait permettre aux entrepreneurs de 18 à 58 ans de lancer leur entreprise.

 

Générer des emplois et valoriser les ressources locales

De son côté, Sanda Andriatonga Rakotoson est la gérante de l’atelier Vatolahy à Fianarantsoa. Son projet porte sur la production de briques compressées stabilisées au ciment. À terme, il devrait créer de l’emploi, mais également valoriser les ressources locales et contribuer au développement durable. La banque BNI Madagascar lui apportera également une aide financière non remboursable ainsi qu’un pack Orinasa pendant un an pour lancer ses activités. Par ailleurs, le groupe AXIAN accompagnera également la lauréate avec le coworking space. TELMA apportera également son soutien avec une connexion internet 4 G d’un an.

 

La vision d’un Madagascar émergent

Le Président Andry Rajoelina a par ailleurs vivement félicité ces deux jeunes entrepreneurs. Il a salué leur passion et leur détermination à réaliser leurs projets. D’ailleurs, il a déclaré que « dans la vision d’un Madagascar émergent, nous souhaitons changer les mentalités et inciter les jeunes à ne plus se contenter de chercher des emplois, mais de créer eux-mêmes des opportunités via des projets structurants, à innover, créant par le même temps leurs propres emplois ». Il souhaite en effet voir un changement de mentalités. Selon lui, il faudrait inciter les jeunes malgaches à ne plus se contenter de chercher des emplois. Ils devraient en effet créer eux-mêmes des opportunités grâce à des projets structurants et innovants. Ils créeront par la même occasion leurs propres emplois.

 

Des projets à fort impact social

Cette 14e édition de remise de Trophée du Jeune Entrepreneur a été une nouvelle fois un véritable succès. Ayant pour objectif d’offrir une place aux jeunes porteurs de projets dans le microcosme du pays, la formule a été revue. En effet, pour soutenir aux mieux les jeunes talents, la BNI Madagascar a accordé jusqu’à 200 milliards d’Ariary aux PME et TPE.

 

Crédit photo : Afrique Panorama

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !