Tendances

Jeux vidéo en streaming : bientôt un Netflix du gaming ?

Jeux vidéo en streaming : bientôt un Netflix du gaming ?

Pour 4 à 45 euros seulement, les gamers pourraient profiter d’un service de jeux vidéo en streaming. Considéré comme le Netflix du gaming, ce type d’abonnement (Playstation Now, Xbox Game Pass, Shadow…) est disponible sur une bonne dizaine de sites depuis quelques mois maintenant. Les consoles seraient-elles vouées à être délaissées ?

 

 

Des jeux vidéo pour moins de 50 euros

Sachant que les gamers se retrouvent souvent avec des dépenses colossales pour s’adonner à leur passe-temps, cette formule de streaming pourrait rapidement séduire. En effet, pour moins de 50 euros, les joueurs peuvent profiter des jeux directement en streaming. Dans la majorité des cas, il s’agit de cloud gaming, permettant au gamer d’accéder à son jeu depuis n’importe quel ordinateur.

 

La puissance de la connexion avant tout

Ici, il n’est plus question d’avoir un PC ultra-performant, la console dernier cri ou la meilleure carte graphique. Il s’agit avant tout d’avoir une bonne connexion internet. Géré à distance depuis des serveurs, le cloud gaming permet ainsi au joueur d’y accéder, peu importe l’ordinateur qu’il possède. D’ailleurs, le service de streaming permet même de jouer directement depuis une smart TV.

 

Alors, to stream or not to stream?

Le streaming est-il alors la solution miracle qu’attendaient les gamers ? Pas tout à fait. Il ne faut pas oublier que les abonnements proposés par les différentes plateformes ne reposent pas tous sur le même principe. Playstation Now et Blacknut, par exemple, se positionnent sans conteste sur le marché du « cloud gaming ». Les jeux ne sont pas stockés sur la console du joueur mais sur des serveurs et se lancent sans installation. De plus, il est possible de retrouver sa sauvegarde sur n’importe quelle machine et de reprendre le jeu là où on l’avait laissé.

 

Un accès illimité aux jeux vidéo

Du côté de Xbox Game Pass et sur Utomik, l’abonnement permet d’accéder de manière illimitée aux jeux du catalogue. Toutefois, il faut les télécharger et les installer sur sa console ou son ordinateur. Ainsi, le joueur ne s’affranchit pas de la configuration de sa machine et reste tributaire de la capacité de stockage de celle-ci. Et comme il ne s’agit plus vraiment de streaming ici, la connexion est moins importante puisqu’elle sert surtout à télécharger le jeu et le mettre à jour.

 

Transformer n’importe quel terminal en ordinateur virtuel

Il existe toutefois une troisième possibilité, celle offerte par le système Shadow. Elle permet à l’utilisateur, pour environ 30-45 euros par mois, de transformer n’importe quel terminal en un ordinateur virtuel surpuissant. Il peut s’agir d’une tablette, d’un smartphone, d’un ordinateur bas de gamme ou d’une télévision. Toutefois, si le forfait permet d’accéder à un ordinateur virtuel complet et haut de gamme, les jeux vidéo eux sont à acheter séparément. Autre bémol : la capacité de stockage de 256 Go, très limite pour un gamer.

Au final, à chaque gamer sa solution…en attendant que de nouvelles offres débarquent sur le marché et viennent s’ajouter à la liste des possibilités.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !