fbpx
Mobile

La Réunion mise sur le digital pour faire sa promotion

L'île de la Réunion mise sur le digital pour faire sa promotion

La tendance du digital ne prend pas une ride, et elle s’étend même à d’autres utilisations, toujours plus originales et innovantes. L’île de La Réunion mise d’ailleurs sur la technologie numérique pour faire sa promotion. Ainsi, une campagne de communication a été lancée pour reconquérir les voyageurs. Elle mise beaucoup plus sur des supports papier et digitaux et beaucoup moins sur la télévision.

 

 

Moins de télé, plus de digital et de papier pour promouvoir l’île de La Réunion

Le comité régional de tourisme de la Réunion (IRT) a décidé de prendre les devants et de mener une campagne de communication cross-média. Visant à apporter un peu de renouveau et de fraicheur, cette campagne fera la part belle aux supports digitaux et papiers. Pas de spot télévisé donc cette fois, contrairement à « l’île Intense » diffusé en 2018. Cette fois, le digital l’emporte à travers des partenariats exclusifs et inédits avec GEO et 20Minutes.

 

Désaisonnaliser le tourisme

Par ailleurs, la presse régionale ou le Parisien, mais aussi les panneaux d’affichage seront de la partie pour la campagne. Cette dernière a pour objectif de populariser « les atouts singuliers du territoire ». De plus, le but est de désaisonnaliser le tourisme. Ce n’est pas tout, car pour faire venir toujours plus de touristes, un challenge des ventes et des animations dans les réseaux d’agences seront organisés. Pour mener à bien cette campagne, eDreams ODIGEO, la plus grande agence de voyages en ligne d’Europe a été sollicitée.

 

39 millions de pages vues et 5,6 millions de visiteurs uniques

En mettant le digital à profit, l’île de La Réunion devrait bénéficier d’une forte visibilité sur les pages d’accueil des différents sites eDreams ODIGEO via l’affichage de bannières et la diffusion de vidéos. Le trafic mensuel de ces sites s’établit à hauteur de 39 millions de pages vues et 5,6 millions de visiteurs uniques. Et afin de maximiser la visibilité sur le web, le dispositif a également poussé la recherche « île de La Réunion » auprès d’une audience ciblée. eDreams ODIGEO enverra par ailleurs des newsletters en ciblant, parmi sa base de 2,4 millions d’abonnés, les prospects ayant des affinités avec la destination et les destinations concurrentes.

 

7 % de réservations supplémentaires par rapport à 2018

Enfin, cette campagne digitale possède un volet réseaux sociaux. En effet, du contenu mettant en avant les atouts de la destination Réunion, notamment des vidéos, a été diffusé sur les canaux eDreams ODIGEO. C’est une véritable opportunité pour l’IRT de toucher potentiellement les communautés en ligne des OTA sur Facebook, Twitter et Instagram. L’objectif est d’augmenter d’au moins 7 % le volume de réservations sur la période de la campagne, par rapport à 2018.

 

Augmenter la notoriété de La Réunion auprès des utilisateurs des différentes plateformes

Entre l’épidémie de dengue et la crise des Gilets Jaunes, l’île de La Réunion souhaite insuffler un vent nouveau à travers cette campagne digitale. En effet, l’idée est que cette nouvelle année doit permettre de repartir sur des nouvelles bases et de reconquérir les voyageurs. Et quel meilleur support que le digital pour atteindre sa cible en un temps record !

 

Crédit photo : IRT

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !