fbpx
Associations

L’autonomisation des femmes entrepreneures grâce au numérique

L’autonomisation des femmes entrepreneures grâce au numérique

Elles viennent d’Afghanistan, de Madagascar, du Togo, ou encore du Nigéria et du Burkina Faso. Leur engagement : l’autonomisation des femmes entrepreneures par le numérique. Ces entrepreneures engagées ont d’ailleurs reçu le Prix International 2019 de la Fondation la France s’engage le 18 avril dernier.

 

 

Les femmes et le numérique à l’honneur

L’autonomisation des femmes entrepreneures en passant par le numérique, c’est possible ! En effet, dans le cadre du Prix International 2019 remis par la Fondation la France s’engage, cinq entrepreneures se sont réunies. Elles viennent d’Afghanistan, de Madagascar, du Togo, du Burkina Faso ou encore du Nigéria et elles ont fait du numérique leur fer de lance.  Chékéba Hachemi, Marvella Odili, Essivi Sinmégnon Acakpo-Addra, Sonia Nare et la Malgache Ninah Ratsirarson se sont engagées dans leur pays respectif pour l’inclusion sociale et économique des femmes.

 

Soutenir l’autonomisation des femmes entrepreneures

Récompensées le 18 avril dernier au sein la French Tech, elles se sont démarquées par la qualité de leur projet. Ainsi, les cinq lauréates auront droit à un accompagnement adapté à leurs besoins. Elles sont également reparties avec deux voyages en France et une dotation financière de 20 000 euros pour les aider à faire avancer leur projet. Par ailleurs, elles bénéficieront également du label la France s’engage. En plus de soutenir l’entrepreneuriat social, la Fondation vise à promouvoir l’innovation et l’entrepreneuriat social aussi bien en France qu’ailleurs dans le monde. Chaque année, ce sont 10 projets en métropole, 5 à l’international et 2 projets outre-mer qui sont soutenus.

 

Lutter contre la fracture numérique

Quand elle a été fondée en 2017, la Maison Digitale avait un objectif :  réduire la fracture numérique entre hommes et femmes. Et cette année, la chargée de projet, Ninah Ratsirarson, a eu l’occasion de récolter les fruits de ses efforts à Paris, lors de la remise de récompenses. À savoir que tout juste cinq mois après l’ouverture de la Maison Digitale, 40 femmes étaient formées au traitement de texte Word, au tableur Excel, ainsi qu’à l’utilisation d’Internet et de Facebook. La dotation reçue va permettre au Soroptimist International Club de Mahajanga d’effectuer des travaux d’extension de la Maison Digitale. Son but est de former 1 000 femmes en 3 ans.

 

Des cours de code informatique et d’anglais

Parmi les autres projets mis en lumière, celui de Chékéba Hachemi veut permettre aux jeunes femmes afghanes d’accéder à l’éducation et à des formations professionnalisantes. Il y a moins d’un an, l’association a ainsi mis en place les Classes Digitales. Ce programme de formations numériques pour les lycéennes des zones rurales comprend des cours d’informatique, d’anglais et de code. Il permet à ces jeunes filles acquérir des compétences clés pour s’adapter au marché de l’emploi.

 

L’empowerment des femmes entrepreneures pour lutter contre la pauvreté

Du côté du Nigéria, l’ONG Save Our Needy Organisation, créée en 2013 par Marvella Odili, lutte contre l’extrême pauvreté en Afrique à travers l’éducation et la sensibilisation à l’entrepreneuriat. Ainsi, des ateliers sont organisés pour former les femmes les plus démunies aux compétences entrepreneuriales, technologiques et numériques. Cela va de la création d’un site web à la conception graphique, en passant par la gestion financière et la rédaction d’un business plan. 300 PME ont déjà vu le jour grâce à cette association.

 

Pour que le volet international du concours puisse voir le jour, la fondation a œuvré en partenariat avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Une fois encore, la Fondation la France s’engage souhaite démontrer son engagement face aux Objectifs de Développement Durable définis par les Nations Unies. Il s’agit de l’égalité entre les sexes, le travail décent et la croissance économique, la réduction des inégalités, la création de partenariats pour la réalisation des objectifs.

 

Photo : Twitter

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !