Startups

Pharmada, l’appli Android qui souhaite faciliter la vie des malgaches

pharmada

Développée par un jeune étudiant, Kevin Rabefaritra, Pharmada est une application mobile disponible sur Android. Elle permet à l’utilisateur d’accéder à des informations pratiques telles que les pharmacies de garde, les futures coupures d’eau ou de courant, les numéros d’urgence… Kevin Rabefaritra nous raconte les débuts de Pharmada.

 

 

Pharmada à la conquête des smartphones malgaches

Pharmada est une application mobile fonctionnant sous Android, créée en avril 2015. Elle regroupe la liste des pharmacies de garde, les numéros d’urgence (ambulance, pompiers, gendarmerie) ainsi que les prévisions de coupures d’électricité (grâce à un partenariat avec la JIRAMA). « Le meilleur moyen d’identifier le besoin consiste à se mettre à la place du client, c’est alors que j’ai pensé aux pharmacies de garde et aux numéros d’urgence, qui ne sont pas connus de tout le monde. C’est souvent lorsqu’un évènement grave se déroule que les gens s’en veulent de ne pas avoir noté les numéros d’urgence. »

L’application est disponible en français et en malgache. Pharmada localise également les pharmacies, commissariats, cliniques et hôpitaux sur 6 villes de Madagascar : Antananarivo, Toamasina, Majunga, Diego, Fianarantsoa et Tuléar. « J’ai décidé de me lancer dans le monde du développement mobile qui, selon moi est certainement l’avenir de la technologie.déclare Kevin Rabefaritra.

Alors étudiant de deuxième année en informatique, il a réalisé que les applications mobiles n’étaient pas assez présentes sur le marché malgache malgré la vulgarisation des smartphones. Il a donc décidé de s’y atteler. Ambitieux, il a initié un projet réalisable, à la hauteur de ses moyens. C’est ainsi qu’est née Pharmada.

 

Pharmada demo

 

Son objectif étant de faciliter la vie du malgache moyen, il a voulu faire une application fonctionnant à la fois en ligne et hors ligne. « Tous les possesseurs de smartphones n’ont pas accès à Internet en permanence à Madagascar (forfait Facebook non compris bien sûr). Pour le coup, il a fallu s’adapter et optimiser l’application que ce soit en consommation de données, l’espace occupé dans le téléphone ou encore en termes de fluidité. » Malgré les difficultés rencontrées, notamment lors de la collecte des données de son application, il déclare que le défi de « conquérir » les smartphones de la population l’avait beaucoup motivé.

 

« …Le mobile représente l’avenir »

Pharmada en est à présent à sa version 5.0, et pour cause, son jeune concepteur souhaite améliorer son application autant que possible. « Je préfère les critiques (constructives) aux compliments, les suggestions d’améliorations restent mes préférées, chaque avis est pris en compte. » La version 5.0 est donc plus légère et plus intuitive. Le principal changement par rapport aux versions précédentes consiste en l’introduction des prévisions de coupures d’eau et d’électricité grâce à un partenariat avec la JIRAMA.

Il précise d’ailleurs que Pharmada pourrait connaître d’autres mises à jour afin d’être toujours plus fonctionnelle. Ainsi, Kevin Rabefaritra a créé une page Facebook baptisée « Startapps » destinée à tenir son public au courant des dernières nouveautés.

 

Pharmada-Kevin-Rabefaritra

 

Passionné par l’univers du mobile, qui selon lui représente l’avenir, le jeune concepteur de Pharmada nous réserve quelques surprises pour les années à venir. « Je n’annonce mes projets qu’une fois qu’ils sont lancés afin de ne pas avoir à demander au public de patienter. En revanche, ce que je peux dire c’est qu’actuellement je travaille sur le développement d’applications iOS. La prochaine application qui sortira devrait faire des heureux. »

Selon lui, le développement mobile progresse à Madagascar, car les possesseurs de smartphones passent de plus en plus de temps sur leurs appareils. Ces derniers cherchent en effet la meilleure manières d’exploiter pleinement le potentiel de leurs mobiles.

« Récemment un groupe de lycéens baptisé InfinitGames a développé le jeu ROA sur mobile. Comme quoi, certains ne ressentent pas le besoin de faire des études spécialisées pour s’y mettre : nous ne pouvons que les féliciter !  À ce rythme, nous ne sommes pas au bout de nos surprises. » conclut Kevin Rabefaritra.

To Top
$(".comment-click-15682").on("click", function(){ $(".com-click-id-15682").show(); $(".disqus-thread-15682").show(); $(".com-but-15682").hide(); }); // Infinite Scroll $('.infinite-content').infinitescroll({ navSelector: ".nav-links", nextSelector: ".nav-links a:first", itemSelector: ".infinite-post", loading: { msgText: "Loading more posts...", finishedMsg: "Sorry, no more posts" }, errorCallback: function(){ $(".inf-more-but").css("display", "none") } }); $(window).unbind('.infscr'); $(".inf-more-but").click(function(){ $('.infinite-content').infinitescroll('retrieve'); return false; }); $(window).load(function(){ if ($('.nav-links a').length) { $('.inf-more-but').css('display','inline-block'); } else { $('.inf-more-but').css('display','none'); } }); $(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !