fbpx
Gadgets

Robotex Armenia : Girls Robotika représentera Madagascar en Arménie

Robotex Armenia Team Robotika Madagascar

Le 9 novembre prochain, robotique, la programmation, le design et l’ingénierie seront au programme lors du Robotex Armenia. Et Madagascar sera en force avec son équipe exclusivement féminine. Ce concours international sera donc l’occasion pour la Grande île de mettre en avant ses jeunes pépites.

 

 

Girls Robotika : qui sont-elles ?

Elles ont tout juste 17-18 ans et pourtant, elles sont pleines de talent et d’ambition. Ces jeunes malgaches sont, entre autres, passionnées de jeux vidéo et d’informatique. Il s’agit donc de :

Misa Katia Ravololonantenaina étudiante en deuxième année dans une université privée spécialisée dans le domaine Sciences et technologies et de la société à Antsirabe.

Marilia Lauriane Razanakato, qui suit le même parcours académique que la première.

Lalaniaina Sahondra Rafidison est en Terminale C.

Hasiniaina Landy Tiana Fitahiana Rakotoarison, stagiaire en énergie renouvelable chez BioD Madagascar.

Mickaëlla Rasamimanana, leur team manager, est quant à elle développeur full-stack et une roboticienne autodidacte. Pour elle, « l’objectif est de donner aux jeunes filles passionnées, la possibilité, et les moyens, d’y aller plus en avant dans le monde de la robotique et des technologies ».

 

Des notions de programmation en plus de la robotique

Misa Katia Ravololonantenaina a pour sa part, déjà une notion sur la construction de robots car elle avoue que c’est sa passion. Toutefois, depuis le 12 septembre dernier, les quatre jeunes filles se retrouvent à Antananarivo pour suivre une formation. Par ailleurs, elles ont déjà du pain sur la planche car elles doivent s’atteler à la construction de leur robot pour le concours. La connaissance de la programmation, est également exigée pour la compréhension du projet.

L’automate qu’elles devront mettre sur pied devra concurrencer celui des autres équipes. Mais, pour respecter le thème de « Smart City », il devra aussi effectuer quelques mouvements dans les rues d’un environnement urbain artificiel.

 

Une bonne vingtaine de dossiers reçus par Stem4Good

Les candidatures ont été nombreuses, provenant de toute part de la Grande île. Agés de 12 et 18, ils ont été nombreux à vouloir participer au concours international « Robotex Armenia ». Une vingtaine de dossiers ont été reçus par STEM4Good. L’association a pour objectif de promouvoir l’apprentissage des disciplines scientifique et technologique.

 

Privilégier les femmes dans la robotique

Il faut savoir que l’incorporation des jeunes filles pour représenter Madagascar à des concours internationaux de robotique n’est pas une nouveauté en soi. En effet, c’était déjà le cas lors du Créathon, l’hackathon pédagogique francophone pour les technologies éducatives. Ou encore à l’occasion du First Global Challenge. Selon Mickaëlla Rasamimanana, c’est une façon de « privilégier les femmes dans la robotique ». L’objectif affiché est de donner aux jeunes filles passionnées, la possibilité, et les moyens, d’aller plus en avant dans le monde de la robotique et des technologies, et de « prouver que les filles peuvent les maîtriser ».

 

Plus de 50 pays invités au concours international Robotex

Depuis 2001, plus de 50 pays internationaux sont invités dans les compétitions locales dont les meilleurs s’affronteront de nouveau en Estonie. Cette compétition internationale de robotique a pour but d’immerger les jeunes dans le monde de l’ingénierie, programmation, informatique et design. C’est la toute première fois en 2019, que Madagascar est invité. Suite à la sélection de STEM4Good Madagascar que l’équipe Robotika ira donc représentera le pays durant la compétition en Arménie.

 

Crédit photo : Girls Robotika Madagascar

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !