Mobile

Serait-il enfin possible de passer des appels WhatsApp sans connexion internet ?

Internet est une avancée technologique omniprésente. Toutes nos applications mobiles : WhatsApp, Facebook, Snapchat, Instagram entre autres y sont connectés. Elles peuvent toutes être utilisées à condition d’être connecté à internet. Il semblerait qu’un jeune Rwandais ait trouvé le moyen d’utiliser WhatsApp sans être connecté !

 

 

L’innovation est à la portée de tous, surtout ceux qui sont curieux et créatifs de nature. Une innovation n’a pas besoin d’être hors du commun, mais peut simplement concerner un service ou un objet qu’on utilise avec efficacité. C’est le cas de ce jeune Rwandais de 26 ans, Deodate Mugenzi, qui a trouvé le moyen d’effectuer des appels WhatsApp sans être connecté à internet.

L’innovation de ce jeune étudiant en technologie de l’information et de la communication au Centre régional polytechnique de Kigali, au Rwanda, fera très certainement plaisir à tous ceux qui utilisent cette application. Deodate Mugenzi a créé un prototype qui permettra aux utilisateurs de WhatsApp de passer des appels internes et internationaux sans Internet.

 

Serait-il enfin possible de passer des appels WhatsApp sans connexion internet ?

 

Comment fonctionne ce prototype ?

Le prototype qu’a mis au point Deodate pour contourner l’obligation d’une connectivité est basé sur un système informatique qui fait appel à la physique optique, aux techniques de communication de gadgets mobiles et aux principes de mise en réseau. Un procédé qui ne vous est pas familier et auquel vous ne comprenez rien, diriez-vous ! Il vous suffit simplement de comprendre que c’est cette technique informatique qui permet aux utilisateurs de WhatsApp d’appeler directement des numéros de téléphone mobile.

Cependant, ce sont uniquement les utilisateurs de l’application qui peuvent actuellement appeler d’autres utilisateurs de WhatsApp sans aucune connectivité. Étant donné que cette innovation vient d’un pays africain, vous devinerez que ce sont, pour le moment, que les Rwandais et les Africains en général qui seront en mesure de communiquer avec leurs concitoyens par le biais de cette technique, en utilisant des téléphones spéciaux, qui n’autorisent pas l’utilisation de services Internet connus. Et pour pouvoir utiliser la plate-forme, il faut que Mugenzi enregistre les numéros de l’appelant et du destinataire sur WhatsApp.

Pourquoi créer un tel système ?

À l’heure où dans bon nombre de pays du monde et même en Afrique, l’internet est de plus en plus disponible et accessible, pourquoi générer un tel système ? Il est vrai qu’avec l’évolution de la technologie tout devient rapide et simple d’utilisation, mais cela ne garantit en rien que tout le monde y ait accès.

 

Serait-il enfin possible de passer des appels WhatsApp sans connexion internet ?

 

Sur le continent africain, même si l’internet est présent, la cherté de son acquisition empêche bon nombre de consommateurs africains de s’abonner. C’est d’ailleurs la raison qu’avance le jeune étudiant au New Times, média d’information local au Rwanda.

« Le problème est que beaucoup de gens ici au Rwanda et dans d’autres parties de l’Afrique ne peuvent pas se permettre de posséder des smartphones qui leur permettent d’utiliser tous ces services Internet. Pour y remédier, les gens devraient utiliser des services qui leur permettent de communiquer à l’aide de n’importe quelle plate-forme à leur disposition », a déclaré Mugenzi, cité par le New Times.

Il faut dire que dans de nombreux pays en développement comme l’Afrique, l’utilisation du smartphone est un luxe que beaucoup de personnes ne peuvent se permettre. Au Rwanda, le nombre de détenteurs de smartphones est nettement inférieur à 1,2 million de personnes, ce qui constitue un défi pour les fournisseurs de services.

Et pour faire connaître son système aux jeunes et peut-être le développer davantage, Deodate Mugenzi serait actuellement en partenariat avec l’ambassade américaine au Rwanda pour offrir une formation innovante à plusieurs jeunes du pays.

À savoir également que le système créé par Deodate est contraint à un seul appel et ne peut donc pas autoriser plusieurs appels en simultané. Une contrainte que ce dernier cherche à contourner et pour cela Deodate a besoin de plus de soutien pour mener des recherches et des études intensives, qui lui permettront d’étendre son système.

 

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top