Tendances

SUPINFO International University forme aux métiers de demain

Supinfo

La révolution digitale et l’émergence de nouvelles technologies poussent de plus en plus les institutions d’enseignement supérieur à constamment réactualiser leurs cursus. Si les étudiants devront de toute évidence perpétuer leur apprentissage au fil des avancées technologiques qui nourrissent le paysage informatique, telles que la Blockchain, le Machine Learning, l’Artificial Intelligence ou L’Internet of Things (IoT), ils doivent toutefois se donner les moyens d’avoir des bases solides auprès d’institutions qui forment et responsabilisent pour les métiers de demain.

 

 

SUPINFO International University fait partie de ces institutions qui sont prisées autant par les étudiants que les employeurs, car elle est capable de proposer un cursus et des modules qui préparent dès aujourd’hui, les étudiants, à répondre aux défis et enjeux de demain dans le contexte d’une digitalisation globale.

 

Pierre Maestracci, diplômé 2018 de SUPINFO Ile Maurice, et en études Master sur le campus de SUPINFO Lyon a bien voulu répondre à nos questions :

SUPINFO

Pierre Maestracci, diplômé 2018 de SUPINFO Maurice et désormais en Master a SUPINFO Lyon

À quel point SUPINFO a-t-il été un tremplin pour toi ?

SUPINFO m’a transmis une passion pour l’informatique, à travers ses modules, une vraie exposition au monde informatique à travers des stages, et la qualité de ses intervenants et professeurs qui sont avant tout des professionnels de l’industrie. Cette passion, je la poursuis encore en France à travers mon Master.

 

Dirais-tu que SUPINFO se démarque dans ce domaine ?

Certainement, et c’est ce qui a développé chez moi cette passion pour l’informatique. Je pense que c’est une institution qui se donne les moyens d’être en ligne avec de nouvelles technologies en réévaluant et actualisant régulièrement son cursus. Elle est également au plus près de ses étudiants et les accompagne tout au long de leur scolarité.

 

Selon toi, comment faut-il se démarquer dans le monde de l’IT aujourd’hui ?

Il n’y a pas de formule toute faite. L’informatique est en mouvement perpétuel et la seule façon de réussir et de garder un contact permanent avec le marché est d’être dans une démarche d’apprentissage continu. Il est aussi très important d’être à l’écoute des clients ou futurs clients afin de formuler des solutions taillées sur mesure.

 

Quels sont les modules que tu as préférés ?

Le programme m’a séduit dans son ensemble, mais je peux relever certaines matières qui m’ont particulièrement inspiré, par exemple, Microsoft .NET Foundations and Enterprise Applications, MET – ITIL Foundation, Artificial Intelligence (AIT), Functional Programming, Compilation – Languages & Translators, Graphs Theory, Object Oriented Programming (OOP) et Operating Systems Fundamentals (OSS). Certains de ces modules me servent déjà dans mon évolution en entreprise : NET par exemple m’a permis de me positionner en tant que chef de projet à Tripalio, la société où j’ai effectué mon stage de 3e année.

 

SUPINFO

Que rajouterais-tu au cursus de SUPINFO si tu avais le choix ?

J’aurais adoré voir l’intégration de la physique ou de la mécanique quantique dans le cursus, car l’informatique évolue déjà vers l’informatique quantique. C’est totalement réalisable, le MIT par exemple propose des cours avancés sur la mécanique quantique et les différentes technologies/théories associées. Quant aux modules, je pense que la pertinence vient aussi de la capacité à adopter des technologies plus poussées, notamment dans l’intelligence artificielle, voire de nouveaux langages tels que Haskell.

Pour ceux que ça intéresse, SUPINFO International University démarre sa nouvelle rentrée académique en novembre. Si vous souhaitez en savoir plus, consultez leur page et prenez contact : http://bit.ly/2CGAsnl

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !