Financement

Tokyo Sangyo : les Japonais à la conquête de Madagascar

Tokyo Sangyo : les Japonais à la conquête de Madagascar

Filiale du groupe Mitsubishi, Tokyo Sangyo, une grande maison de commerce japonaise, étend ses activités dans la Grande Île. Considérée comme une porte vers l’Afrique, Madagascar renforce ainsi ses relations avec l’Asie à travers cette nouvelle collaboration. Cet investissement devrait contribuer au développement urbain et à l’aménagement territorial.

 

 

Dans le cadre du grand projet d’extension du Port de Toamasina, l’entreprise japonaise Tokyo Sangyo Co. Ltd, filiale du groupe Mitsubishi, a décidé de s’installer à Madagascar. L’investisseur japonais posera ses valises plus précisément à Tamatave. La présence de ce grand groupe japonais aura un impact certain pour l’entrepreneuriat à Madagascar. En effet, ce partenaire commercial possède un chiffre d’affaires annuel avoisine actuellement les 130 milliards de yen, soit 1 milliard d’euros.

 

Madagascar : une porte vers l’Afrique pour Tokyo Sangyo

Afin de marquer sa présence en région africaine, Tokyo Sangyo possède donc désormais un bureau de représentation à Morafeno Toamasina. Cette décision a été motivée par la position géostratégique de cette dernière, qui donne une ouverture vers l’Afrique. Toshio Satomi, PDG de l’entreprise, a déclaré sa détermination à contribuer au développement de Madagascar. « Nous n’avions pas de points stratégiques en Afrique. À présent que nous sommes implantés ici à Madagascar, nous sommes déterminés à contribuer au développement économique de votre pays sur la base de la technologie nourrie depuis longtemps au Japon… ».

 

Aménagement territorial et urbanisme

Tokyo Sangyo intervient dans des secteurs prometteurs comme l’énergie, la chimie environnementale et les machines de précision. Ainsi, la présence de cet investisseur dans le paysage économique de Madagascar est une réponse aux demandes de plus en plus croissantes dans les domaines de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme. L’expert japonais s’engagera dans différents domaines tels que l’agriculture, l’infrastructure, la pêche et l’énergie propre. Reconnue pour ses activités en Asie du Sud-Est, en Chine ou encore aux États-Unis, Tokyo Sangyo apportera un nouveau souffle au développement de Madagascar.

 

Projet d’extension du port de Toamasina

Pour rappel, le projet d’extension du port à Tamatave a été lancé officiellement au premier trimestre de cette année. C’est le plus grand projet d’infrastructure mené à Madagascar depuis le retour de l’indépendance. Sur 639 millions de dollars américains investis (2 044,8 milliards d’Ariary), 411 millions de dollars proviennent d’un emprunt concessionnel accordé par la JICA (Agence Japonaise de Coopération Internationale), remboursable sur 40 ans. Environ 228 millions de dollars restants, sont apportés par la partie malgache. 90% des trafics internationaux de marchandises à Madagascar passent par le port de Toamasina. Selon les promoteurs du projet d’extension, cet investissement devrait permettre de tripler la capacité du port, d’ici à 2026.

 

70 ans d’expérience dans le domaine

Tokyo Sangyo compte 70 ans d’expérience dans les domaines de l’import/export de machinerie, construction d’usine clé en main, électricité, chimie environnementale et même immobilier. Ainsi, le groupe ambitionne d’apporter tout ce savoir-faire sur la Grande île. Tokyo Sangyo devrait booster le secteur des énergies renouvelables à Madagascar. En effet, il pourra compter pour cela sur sa maitrise de l’hydraulique, du photovoltaïque, de l’éolienne et de la biomasse.

 

Crédit photo : lexpressmada.com

 

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !