Startups

Sylph, le casque audio en bois Made in Madagascar

start-up-weekend-antananarivo

SYLPH est un projet qui vise à concevoir, produire et commercialiser des casques audio dont l’ossature est principalement faite en bois. Les fondateurs, Fetra Ravalison et Sanda Rakotomiamina, reviennent sur leur projet qui figure parmi les projets marquants de Startup Weekend Antananarivo.

 

 

Sylph, parmi les Lauréats du dernier Startup Weekend Antananarivo

« Nous voulions jauger l’attractivité de notre projet dans un événement ayant déjà fait ses preuves pour d’autres participants par le passé », déclarent les co-fondateurs de SYLPH, Fetra Ravalison et Sanda Rakotomiamina, habitués de Startup Weekend Antananarivo. Séduites par leur projet, trois autres personnes se sont jointes à l’équipe de SYLPH lors de l’événement : Laurence Chen, Majid Pandjou et Lalaina Ranaivosoa.

La raison derrière cette participation à Startup Weekend Antananarivo ? Déterminer si SYLPH pouvait susciter un réel intérêt auprès de clients potentiels. Ils voulaient également recevoir l’avis de plusieurs personnalités notoires ayant déjà eu du succès dans le monde de la création, la gestion et le développement de projets. Après ce Startup Weekend, les co-fondateurs de SYLPH  se focalisent désormais à la concrétisation de leur projet.

 

Sylph casques en bois madagascar

 

SYLPH ayant décroché la 3e place lors de cette édition 2017,  Fetra Ravalison et Sanda Rakotomiamina déclarent que : « Nous ne sommes ni déçus ni fiers de la 3e place qui nous a été décernée. En effet, comme dit plus tôt, notre objectif n’était pas d’atteindre le classement le plus élevé, mais plutôt de jauger l’intérêt potentiel du projet auprès d’un public particulier. En un sens, nous sommes contents d’avoir eu des impressions et un retour concrets sur notre produit. »

 

Allier technologie et artisanat

Souhaitant faire preuve d’un esprit critique, ils estiment cependant que le concept  derrière leur projet leur a permis d’avoir une place sur le podium. En effet, SYLPH est un produit technologique incluant une part d’artisanat. Ce petit plus a en effet eu un impact conséquent sur le public présent lors de Startup Weekend Antananarivo.

« Nous en sommes tous conscients, Madagascar n’est pas connu pour être un pays où on manufacture des produits dits technologiques. Ainsi, nous pensons que notre volonté de démontrer qu’il est possible d’aller à l’encontre de cette idée reçue, a permis de donner une visibilité plus importante à notre projet qui a apparemment convaincu certains membres du jury. »

 

Sylph casques en bois madagascar

 

Un prototype fonctionnel aurait pu permettre à SYLPH de se hisser un peu plus haut sur le podium mais une création de ce dernier dans le temps imparti par Startup Weekend Antananarivo aurait débouché sur un objet non abouti. Fetra Ravalison et Sanda Rakotomiamina ont donc fait le pari osé de présenter leur projet sans prototype, mais sous forme de modèle 3D.

 

Une commercialisation prévue pour 2018

Conception, production et commercialisation des casques audio à ossature en bois, telles sont les prochaines étapes du projet de Fretra et Sanda.  L’assemblage électronique intégré dans le casque est similaire aux différents éléments utilisés pour reproduire les sons lors d’un assemblage des casques à l’échelle industrielle. Comme le projet vise aussi à promouvoir l’artisanat malgache , la production de ces casques  sera faite à partir  des bois nobles de la Grande Île. Une production à partir de bois qui offrira un certain confort technologique qui a une place importante dans la société actuelle.

« Malgré la diversité de casques audio sur le marché international, il est souvent difficile ou onéreux de se procurer des casques de qualité sonore décente. Comme pour les guitares et autres instruments, qui utilisent principalement du bois dans leur fabrication, nous voulons reproduire un son profitant des qualités acoustiques que les bois choisis détiennent. »

Actuellement en phase de préparation, les co-fondateurs sont à la recherche de financement pour leur projet. Ainsi, ils s’attellent désormais à produire le whitepaper qui présentera leur produit, les dessins techniques et le business plan de projet. Selon leur échéancier, ils espèrent pouvoir passer à la commercialisation durant l’année 2018.

« Pour l’année à venir, nous projetons de commercialiser la première série, représentant une quantité de 250 casques, suivant l’échéancier à déterminer. Selon les résultats obtenus, nous déterminerons la stratégie future du projet ainsi que le développement de celui-ci. »

To Top
$(".comment-click-15578").on("click", function(){ $(".com-click-id-15578").show(); $(".disqus-thread-15578").show(); $(".com-but-15578").hide(); }); // Infinite Scroll $('.infinite-content').infinitescroll({ navSelector: ".nav-links", nextSelector: ".nav-links a:first", itemSelector: ".infinite-post", loading: { msgText: "Loading more posts...", finishedMsg: "Sorry, no more posts" }, errorCallback: function(){ $(".inf-more-but").css("display", "none") } }); $(window).unbind('.infscr'); $(".inf-more-but").click(function(){ $('.infinite-content').infinitescroll('retrieve'); return false; }); if ($('.nav-links a').length) { $('.inf-more-but').css('display','inline-block'); } else { $('.inf-more-but').css('display','none'); } // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); });

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !