fbpx
Startups

Talenteum : Comment la Tech peut lutter contre les flux migratoires et aider les populations ?

Talenteum : comment la Tech peut lutter

Sélectionnée parmi 73 autres startups qui ont postulé à travers le monde, Talenteum va participer au World Summit for Migration and Development. Membre de la French Tech Maurice, la société finaliste va tenter d’apporter une solution pour lutter contre les flux migratoires et aider les populations. Nicolas Goldstein et John Benatouil, les fondateurs, se rendront en Amérique du Sud à Quito pour présenter la solution Talenteum.  

 

 

Talenteum.africa finaliste du World Summit for Migration and Development

La société Talenteum est une start-up fondée à l’île Maurice, membre de la communauté French Tech ainsi que de la Chambre de Commerce et d’Industrie France Ile Maurice (CCIFM), a été nominée parmi les solutions les plus innovantes en matière de gestion des Compétences, de Développement économique et de flux Migratoires.

 

Les finalistes se rendront à Quito, en Amérique du Sud

En tant que finalistes, Nicolas Goldstein et John Benatouil, les fondateurs, se rendront en Amérique du Sud à Quito pour présenter la solution Talenteum au Migration Challenge dirigé par l’IOE (l’Organisation internationale des employeurs) et Seedstars. Talenteum.africa a par ailleurs été sélectionné comme finaliste pour le concours OceanIndien.biz, soutenu par AFD – Agence Française de Développement.

 

Des solutions prometteuses pour accompagner les politiques migratoires

Talenteum a été sélectionnée parmi les meilleures start-ups d’Afrique et d’Amérique latine qui créent les solutions les plus prometteuses pour accompagner les politiques migratoires. Il est à savoir que les principaux utilisateurs de la solution doivent être les gouvernements, les employeurs, les compétences et tous les acteurs de l’écosystème.

 

Première plateforme de Social Bridging

1ère plateforme de Social Bridging, Talenteum rapproche les parties prenantes de l’écosystème international du travail. Celui-ci est composé d’une part, des entreprises de l’hémisphères Nord qui ont du mal à recruter du personnel à valeur ajoutée, d’autres part, des meilleures compétences africaines, composé également des formations qui améliorent l’employabilité, et des Etats qui établissent les politiques migratoires.

 

Talenteum parmi les 100 start-ups africaines dans lesquelles investir

Talenteum a par ailleurs été classée au Palmarès 2019 des 100 start-ups africaines dans lesquelles investir. En effet, elle figure au palmarès annuel de MyAfricanStartup.com, parmi les 100 start-ups africaines innovantes dans lesquelles investir. La publication ce jour de la deuxième édition du palmarès s’inscrit dans un contexte de forte attractivité du secteur Tech en Afrique. D’après le récent rapport du fonds de capital-risque Partech Africa, les investissements étrangers dans les start-ups africaines ont doublé en 2018 soit 1,16 milliard de dollars d’investissement (+102% par rapport à 2017). D’ailleurs, l’introduction en bourse de JUMIA en avril 2019 traduit également le progrès de l’écosystème numérique en Afrique.

A propos du World Summit for Migration and Development

Créé en 2007, le Forum mondial sur la migration et le développement est un forum dirigé par L’Organisation internationale des employeurs (OIE) basé en Suisse. Ce forum contribue à façonner le débat mondial sur la migration et le développement. Il offre un espace flexible et multipartite où les gouvernements peuvent discuter des aspects multidimensionnels, des opportunités et des défis liés à la migration, au développement et au lien entre ces deux domaines. Le processus du FMMD permet aux gouvernements – en partenariat avec la société civile, le secteur privé, le système des Nations Unies et d’autres parties prenantes concernées – d’analyser et de discuter des questions sensibles, de créer un consensus, de proposer des solutions innovantes et de partager les politiques et les pratiques.

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !