Tendances

LAN Gaming : une bonne dose de fun entre potes !

Lan gaming Infotech 2016

La 23e édition d’Infotech a non seulement fait des heureux chez les mordus de nouvelles technologies, mais également chez les gameurs mauriciens. Ces derniers sont venus se mesurer sur « Call of Duty » ou « FiFa 2017 » dans l’espoir d’être le grand gagnant. Clavier ajusté ou manette en main, ils sont nombreux à s’être affrontés durant le cultisme LAN Gaming, organisé chaque année au sein même de cet évènement, pour le plus grand plaisir des gameurs.

 

 

 

L’atrium du Centre Swami Vivekananda a abrité l’un des évènements les plus populaires de l’année, le Salon de l’Infotech 2016, évènement dédié aux nouvelles technologies. Après la folie des drones, cette année, les casques de réalité virtuelle sont sortis du lot. Avec HTC Vive et le Playstation VR, l’immersion était totale et très convaincante. Riche en nouveautés informatiques, Infotech 2016 a ravi les visiteurs avec sa Gaming Zone, sponsorisé cette année par Compuspeed. Les joueurs se sont déplacés en masse pour venir profiter de leurs jeux préférés, qui plus est en LAN gaming. Par ailleurs, cette année, le comité organisateur ne s’est pas contenté de proposer un seul jeu, mais cinq : Call of Duty, League of Legends, Dota 2, Counter Strike et Fifa 2017.

 

Lan Gaming Infotech 2016

@Shiva Shakti

 

L’immanquable LAN Gaming annuel

 

Le salon Infotech ne serait pas complet sans sa Gaming Zone. Le traditionnel LAN Gaming fait désormais partie des rendez-vous immanquables, rassemblant les adeptes de jeux vidéo désireux de jouer ensemble (en multijoueur) grâce à un réseau local LAN (Local Area Network) mis en place pour l’occasion. Les raisons de tels évènements ne sont pas uniquement de pouvoir bénéficier d’une connexion très haut débit, mais pour le fun de se retrouver et jouer entre amis.

 

Lan Gaming Infotech 2016

@Shiva Shakti

Les participants profitent donc de ces rassemblements pour rompre la barrière impersonnelle propre aux rencontres sur Internet, et également pour échanger directement leurs connaissances en matière de jeux vidéo. On peut dire que la Gaming zone, était particulièrement « surpeuplée » cette année, nous explique Avinesh Toocaram, LAN Gaming Organizer. « L’année dernière, nous avions organisé une seule compétition, mais pour cette édition, nous avons collaboré avec d’autres communautés de gameurs, donc plus de joueurs. Heureusement pour nous, nous avons tout de même reçu un retour positif de la part du public, ainsi que des gameurs présents » explique Avinesh.

 

Le multijoueur toujours à l’honneur

 

Il fut un temps où le jeu vidéo multijoueur impliquait de réunir plusieurs potes dans une seule et même pièce. Ainsi pour les consoles, il suffisait de s’installer sur un canapé avec plusieurs manettes et de profiter du système d’écran scindé. En revanche, en ce qui concerne les joueurs PC, c’était une tout autre histoire : chaque participant devait trimballer son ordinateur et la connecter à un réseau local… tout un programme, mais cela en valait la peine ! A Maurice, on plébiscite plutôt le jeu en ligne. De nombreuses compétitions de LAN Gaming sont organisées partout à travers le monde, mais très peu à Maurice. Pour Avinesh, il y a du potentiel pour plus de compétitions en LAN Gaming, il nous manque simplement de ressource.

 

Lan Gaming Infotech 2016

@Shiva Shakti

Bientôt un DreamHack Mauricien ?

 

La célèbre DreamHack est une LAN-party suédoise rassembLANt plusieurs compétitions liées aux activités numériques. Cet évènement a lieu deux fois par an : la DreamHack Summer et Winter. Chaque évènement dure 96 heures sans interruption et fait la part belle aux jeux tels que : StarCraft II, DotA 2, League of Legends, Counter-Strike. On retrouve également Fifa 13, World of Tanks ou Super Street Fighter IV: Arcade Edition. Pour Avinesh, cela serait un rêve pour tous les gameurs mauriciens. « Nous envisageons de réunir toutes les communautés de gameurs sous un seul toit en permanence et, pourquoi pas, un jour, organiser une compétition de LAN Gaming sans passer par Infotech. Comme à la DreamHack » ajoute Avinesh.

 

@DreamHack

@DreamHack

Ainsi, les jeux en LAN méritent toujours que l’on se donne la peine de brancher tout un réseau local, car oui, en LAN, pas d’écran divisé en deux, juste des bons moments entre potes à jouer aux jeux vidéo. Et ça, ça vaut tout l’or du monde.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !