Financement

African Leadership University lève 30 millions de dollars pour l’enseignement supérieur

African Leadership University lève 30 millions de dollars pour l’enseignement supérieur

African Leadership University (ALU), une institution basée à Maurice, a levé 30 millions de dollars pour réinventer l’enseignement supérieur. Et son objectif n’est pas des moindres ! En effet, le but de cette manœuvre est de former les futurs dirigeants du continent. L’ALU a donc collecté 30 millions de dollars (Rs 1 028 895 000,00) lors d’une série B dirigée par le milliardaire danois Anders Holch Povlsen.

 

 

Lancement du programme ALX par African Leadership University

Ces fonds levés par l’institution tertiaire African Leadership University vont servir à l’implémentation du programme ALX. Il s’agit d’un cursus d’un semestre, conçu pour les diplômés universitaires et autres travailleurs expérimentés souhaitant acquérir des compétences techniques et de leadership. Ainsi, cela va de la science des données à la gestion opérationnelle. L’objectif est de rendre les participants « très aptes au travail », selon les propos du cofondateur Fred Swaniker. Le programme ALX a été lancé à Nairobi au Kenya. Par la suite, il sera proposé à Johannesburg, Lagos, Le Cap et Casablanca en 2019.

 

Des programmes d’incubation et des job placements

Lancé en 2004 sous le nom de l’African Leadership Academy (ALA), l’African Leadership est un programme d’école secondaire d’élite à but non lucratif en Afrique du Sud. Depuis, il s’est transformé en programme d’études à but lucratif avec des ALU à Maurice et à Kigali (Rwanda), où il a également ouvert une école de commerce. Contrairement aux programmes traditionnels d’études supérieures, ces centres peuvent opérer à coût plutôt réduit. Ceci, grâce à des espaces de co-working. De plus, des programmes d’incubation pour les entrepreneurs ainsi que des placements sont inclus. L’idée est de s’éloigner du modèle conventionnel des programmes universitaires et de se concentrer sur les talents de leadership des africains.

 

Réinventer l’éducation supérieure africaine

Depuis la conception des programmes du African Leadership University, l’objectif était de réinventer l’éducation africaine. D’ailleurs, cela ne concerne pas uniquement l’enseignement tertiaire, mais aussi les écoles secondaires. De plus, ces programmes tentent de surmonter les différents soucis liés à la limitation de ressources du continent. En effet, l’éducation supérieure en Afrique doit faire face à des défis qualitatifs, quantitatifs et systémiques. Cela est dû au fait qu’il y a trop peu d’universités pour accueillir les dizaines de millions de jeunes candidats. Par ailleurs, ce problème est aggravé par les contraintes infrastructurelles et financières.

 

African Leadership University : la rêve africain

Le tout premier campus d’ALU a été lancé à Maurice en 2015 et il est connu sous le nom de African Leadership College. Son deuxième campus, quant à lui, a été lancé en septembre 2017 à Kigali, au Rwanda. Aujourd’hui, l’African Leadership University est en train de former sur l’île Maurice les centaines de leaders « qui manquent cruellement chaque année à l’Afrique ». Pour y parvenir, l’ALU compte sur des méthodes innovantes, audacieuses et totalement disruptives dans le contexte éducatif africain où tout doit être refondé. D’ailleurs, le campus présent à Maurice n’est que la première étape. En effet, au cours des 50 prochaines années, 25 campus seront ouverts sur le continent africain. Actuellement, le but du African Leadership University est d’atteindre les 3 millions d’étudiants africains d’ici 2035.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !