Web

Data Transfer Project : les géants font alliance pour la portabilité des données !

Data Project Transfer : les géants font alliance pour la portabilité des données !

Mettant leur rivalité de côté, les géants du Web s’associent pour créer Data Project Transfer. Cette plateforme « open source » commune a pour mission d’agir en tant que facilitateur dans le transfert des données entre les applications.

 

 

Il y a une semaine, Google s’est fait épingler par l’Union européenne avec une amende de 5 milliards de dollars. Une amende pour punir la soif de domination du géant du web sur son marché. Malgré cela, la firme américaine s’aligne avec d’autres cadors du web pour mettre sur pied le projet de « Data Project Transfer ».

En effet, Facebook, Google, Microsoft et Twitter se sont associés pour créer une plateforme ouverte, commune, destinée à faciliter le transfert de données entre les différentes applications. Cette collaboration facilitera la portabilité des données personnelles des internautes désireux de transférer leurs données d’un service à l’autre.

« Data Transfer Project » est un projet qui a pour but « d’aider les utilisateurs à déplacer leurs données personnelles en toute sécurité et avec fluidité entre fournisseurs de service », explique Microsoft dans un billet de blog, alors que les groupes technologiques sont régulièrement critiqués quant à l’usage des données personnelles de leurs utilisateurs.

 

Data Project Transfer : les géants font alliance pour la portabilité des données !

 

Un échange de données entre les différents services

Ce projet de « Data Transfer » fera sans conteste la joie des internautes, qui gagneront en praticité. Vous vous demandez comment ? Actuellement, certains services en ligne et réseaux sociaux, notamment Facebook, permettent de télécharger toutes ses données vers son ordinateur : photos, messages, contacts, documents divers entre autres. Mais il n’est pas forcément évident ni même possible de télécharger ces fichiers vers un autre service, car ils ne sont pas technologiquement compatibles. Ce qui empêchait de quitter un service ou un réseau social pour en choisir un autre sans perdre toutes ses données.

Faisant force commune en créant le Data Transfer Project, les géants du web développent une plateforme qui permettra le transfert de données directement entre les différents services. À savoir que cette plateforme s’appuiera également sur un format numérique compatible signifiant qu’il faudra concevoir une API permettant la prise en charge de différents formats.

De plus, cette plateforme est ouverte à toute société ou service voulant y participer.

Un projet qui fera plaisir à l’UE

 

Le RGPD, Règlement général sur la protection des données : que faut-il retenir ?

 

La conjoncture dans laquelle évoluent les géants du web est assez particulière. Après les nombreux scandales qui les ont secoués, les politiques de confidentialité, la protection des données des utilisateurs sont désormais hautement prioritaires et très sérieuses. S’ajoute à cela l’entrée en vigueur du « Règlement général sur la protection des données » (RGPD) en Europe.

De ce fait, cette collaboration pour un projet commun est sans nul doute une décision qui devrait être appréciée aussi bien des internautes que de l’Union européenne. Prenant en compte, comme mentionné plus haut, le contexte de grande sensibilité qui règne actuellement face à l’usage qui est fait des données personnelles.

Avant de se réjouir d’un tel projet, il faut tout de même faire ressortir que pour l’instant, le Data Transfert Project n’en est encore qu’à ses balbutiements. Cependant, un livre blanc peut déjà être consulté en ligne. Seul le temps témoignera de la concrétisation ou pas de ce projet commun !

 

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !