fbpx
Associations

EDF : quelle énergie pour La Réunion en 2019/2020 ?

EDF : quelle énergie pour La Réunion en 2019/2020 ?

EDF Réunion a présenté son bilan 2018 et en a profité pour annoncer les perspectives 2019 pour l’électricité à La Réunion. Sachant que l’île Sœur est une terre d’énergie, le directeur régional d’EDF a présenté les ambitions énergétiques pour l’année à venir.

 

 

EDF s’engage : en 2020, la moitié de l’énergie produite sera renouvelable

Une visite exclusive a été faite du poste de transformation électrique en construction de Mont-Vert et de l’aménagement hydraulique de Langevin au programme. Ainsi, la question des enjeux énergétiques pour La Réunion se pose. Début 2018, EDF Réunion annonçait déjà la couleur. En effet, l’entreprise s’engageait pour que la moitié de l’énergie produite sur l’île soit renouvelable. Ainsi, leur objectif est d’amener le département vers l’autonomie énergétique dans les années à venir.

 

Une croissance de 14 % des énergies propres

En 2018, 36 % de l’énergie totale de La Réunion étaient des énergies propres. Aujourd’hui, EDF compte faire grimper ce chiffre à 50 % d’ici 2020. Pour cela, 40 km de lignes électriques ont été installées À Mont-Vert. Cette démarche vise à assurer la sécurité d’alimentation dans le sud de l’île. 22,5 millions d’euros ont ainsi été investis pour contribuer au développement de cette région. Jean-François Allin, directeur de la transition énergétique, explique que cela servira à « améliorer les moyens de secours dans le Sud de l’île. » Cela, à travers des systèmes qui permettent de reprendre l’électricité et l’alimentation électrique des consommateurs du Sud.

 

Une situation favorable à l’exploitation de nouvelles ressources d’énergie

Par ailleurs, l’île de La Réunion est une véritable terre d’énergies. En effet, elle dispose des conditions idéales pour l’exploitation des ressources énergétiques (photovoltaïque, hydroélectricité, centrale énergétique…). Le directeur général d’EDF Réunion, Olivier Duhagon, rajoute que « l’hydraulique produit l’énergie à 20 %, le photovoltaïque principalement et l’éolien à hauteur de 10 % ». De plus, l’entreprise continue d’innover pour mettre en place des moyens de produite de l’électricité renouvelable.

 

36 % d’énergie renouvelable à La Réunion contre seulement 15 % en métropole

Malgré son pari de faire grimper ce chiffre à 50 % d’ici l’année prochaine, il faut savoir que l’île Sœur est déjà bien en avance par rapport à la métropole. En effet, seulement 15 % des énergies qui y sont produites sont renouvelables. Dans le détail, environ 14 % de l’énergie provient des barrages hydrauliques de La Réunion (Takamaka 1 et 2, Rivière de l’Est, Bras de la Plaine, Langevin). Ensuite, 9 % provient de source solaire, de l’éolien et du biogaz. Par ailleurs, il y a également 9 % d’énergie issue de la bagasse, entre autres.

 

De l’énergie propre même en cas d’intempéries prolongées

Outre EDF, de sociétés privées comme Albioma, Akuo ou Quadran comptent également croitre leur production d’énergie propre. Du côté de Mafate, la start-up Powidian a proposé un mix de solaire et d’hydrogène. Ainsi, quand le soleil n’est plus au rendez-vous, de batteries prennent le relais, et elles sont elles-mêmes relevées par l’hydrogène qui assure la continuité de la production. Grâce à ce système trois bâtiments peuvent être alimentés en électricité, même en cas d’intempéries qui dureraient une dizaine de jours. Le passage du cyclone Berguitta a d’ailleurs prouvé l’efficacité du système !

Crédit photo : Linfo.re

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !