Incubateurs

Entrepreneurs de l’Anosy : 19 formateurs pour renforcer leurs capacités

Entrepreneurs de l’Anosy : 19 formateurs pour renforcer leurs capacités

Dans le cadre d’un projet soutenu par le Procom, 19 formateurs ont été sollicités pour venir en aide aux entrepreneurs de l’Anosy. Ainsi, le renforcement de capacité des entrepreneurs malgaches avance à grand pas. Ce projet vise à soutenir le développement de l’entrepreneuriat et renforcer les capacités des entrepreneurs de l’Anosy.

 

 

Renforcer de façon continue les capacités des entrepreneurs de l’Anosy

Dix-neuf formateurs ont été mis en place dans le cadre d’un projet d’appui au développement de l’entrepreneuriat. Mise en œuvre par le Centre d’affaires de la région Anosy (CARA), cette initiative avance dans le bon sens. En effet, lancée en novembre dernier dans la Cité dauphine, elle compte déjà dix-neuf formateurs disponibles à long terme dans la région. Aina Rakotoarisoa, chargé de projet auprès du CARA explique qu’une formation des formateurs axée sur la bonne gouvernance s’est tenue. Selon ses propos, « L’objectif est de former un pool de formateurs disponibles pour renforcer de façon continue les capacités des entrepreneurs dans la région Anosy ».

 

Des formations en import-export

Alors que bon nombre de jeunes souhaitent devenir entrepreneurs, ils ne trouvent pas toujours de débouchés. C’est ainsi qu’une quarantaine de personnes, dont des femmes et des jeunes, ont été formés en import-export. En effet, Aina Rakotoarisoa rajoute que leur objectif est de mettre en avant la promotion de l’entrepreneuriat féminin. 18 femmes ont d’ailleurs participé à la formation précédente. Ainsi, ces formations en import-export visent à renforcer les capacités des entrepreneurs sur le commerce international. Cela devrait ainsi assurer le développement de leurs activités.

 

Un voyage d’exploration de marché à l’île Maurice

Pour aller plus loin, le CARA compte former une cinquantaine d’entrepreneurs locaux en technique de vente et sur les bases de l’entrepreneuriat. Un voyage d’exploration de marché à l’île Maurice a même été organisé à la mi-décembre. Alors que la question de l’emploi frappe de plein fouet les jeunes de l’Anosy, l’entrepreneuriat se présente comme une opportunité. C’est en effet un potentiel à exploiter pour fléchir la courbe du chômage. Par ailleurs, ce projet pour renforcer les capacités des entrepreneurs est soutenu par l’Union européenne via le Procom. Pour rappel, ce dernier est le Projet d’appui à l’emploi et à l’intégration régionale. La mise en œuvre de ce projet par CARA est estimée à deux cents millions d’ariary.

 

Le CARA Madagascar ou Centre d’Affaires Régional Anosy

Le CARA a pour mission d’appuyer le développement économique régional. Cela, à travers la création d’un environnement favorable à l’entrepreneuriat et à l’investissement dans la région d’Anosy. Le siège officiel du CARA est désormais au 1er étage de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Fort Dauphin sis à Bazaribe, Tolagnaro, Madagascar. Le Procom, quant à lui, est un projet d’appui au développement de l’entrepreneuriat dans la région d’Anosy. Des deux cent millions d’ariary investis, 170 millions proviennent du Procom Madagascar. Lancé en 2015, le Procom a reçu 8 millions d’euros de l’Union européenne pour sa mise en œuvre. « La raison d’être du projet Procom est de favoriser une croissance économique tirée par le commerce, que ce soit régional ou interrégional », explique son représentant.

 

Crédit Image : L’Express Mada

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !