Gadgets

High Tech : un équipement de pointe pour les patients de la zone océan Indien

High Tech : un équipement de pointe pour les patients de la zone océan Indien

Au Tampon, à l’île de la Réunion, un nouveau plateau technique du service de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) a été inauguré. Il s’agit d’un équipement high tech de plus de 1170 m2 pour prendre en charge des patients de toute la zone Océan Indien.

 

 

Des patients venant de toute la région océan Indien

Dans le service MPR du Tampon, les patients proviennent de toute la zone océan Indien : La Réunion, Mayotte, Comores, Madagascar, Maurice, Seychelles. Ces derniers présentent différentes pathologies. Certains souffrent d’hémiplégies, de paraplégie ou de tétraplégie, de traumatismes crâniens, de lésions cérébrales, de polytraumatismes. D’autres sont atteints de la maladie de Parkinson, sclérose en plaque, ou ont subi une ou des amputations entre autres.

 

 High Tech : un équipement de pointe pour les patients de la zone océan Indien

Le high tech au service du soin

Cet équipement de haute technologie devrait prendre en charge les patients présentant des handicaps, des polytraumatismes ou des maladies neurologiques invalidantes. Tout sera ainsi mis en œuvre pour les aider à retrouver une certaine autonomie. Le service de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) du Tampon dispose de ce fait d’un plateau technique performant.

Ce dernier comprend des rails pour la marche en suspension, mais également une zone spécifique pour analyser la marche. On y retrouve aussi une salle de posturographie (analyse de posture) avec plateforme de stabilométrie.

 

 High Tech : un équipement de pointe pour les patients de la zone océan Indien

Travailler la kinesthésie avec la Xbox

Une salle de groupe permettant de travailler la kinesthésie avec la Xbox pour retrouver l’équilibre complète ce nouvel équipement. Par ailleurs, une salle comprenant du matériel domotique permet aux tétraplégiques, par exemple, de réaliser des gestes de la vie courante. Il peut s’agir de commande oculaire, de mouvement de la tête grâce à un capteur infra rouge au front.

 

« Le service de MPR dispose désormais d’un nouvel outil de soins de plus de 1170 m2 […] déjà fonctionnel depuis octobre 2017, qui optimise la structure antérieure constituée de la balnéothérapie et des locaux d’appareillage. »

 

L’avenir du high tech médical…à domicile ?

Depuis plusieurs années, les objets connectés se font une place dans le domaine de la santé : hôpital numérique, connecté, intelligent, 2.0… Ils sont de plus en plus présents, que ce soit pour surveiller la tension ou participer à la rééducation. D’ailleurs, ces services médicaux high tech s’invitent également à domicile. Toutefois, les pathologies susceptibles d’être traitées avec succès par une médicalisation technologique à domicile répondent à trois critères :

  1. Sont chroniques et durent plusieurs années (plutôt que quelques jours ou quelques mois) ;
  2. Peuvent être prévenues ou traitées par des protocoles faciles à suivre et à reproduire. Des personnes n’appartenant pas au corps médical seraient capable d’accomplir les bons gestes ;
  3. Ne sont pas de nature intensive (ne nécessitent pas une attention ou une surveillance humaine 24 heures sur 24).

Ainsi, parmi les pathologies qui peuvent bénéficier de cette technologie à domicile, il y a : le diabète, l’hypertension, l’insuffisance cardiaque congestive ou encore les maladies pulmonaires obstructives chroniques.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !