Associations

Microsoft met la main sur GitHub pour 7,5 milliards de dollars

Microsoft met la main sur GitHub pour 7,5 milliards de dollars

Le rachat de GitHub par Microsoft s’apparente à un véritable coup de maître ! Même si l’effet de surprise dans le monde de l’informatique a été anticipé par les rumeurs durant les semaines précédentes… Après LinkedIn, la firme de Redmond s’offre la plateforme de programmation collaborative pour 7,5 milliards de dollars !

 

 

L’univers informatique étant constamment en ébullition, les entreprises technologiques doivent rivaliser pour être les meilleures sur le marché ! Or, en affaires tous les coups sont permis, d’ailleurs, le dernier en date est signé Microsoft. La multinationale américaine vient en effet de racheter la plateforme « open source » GitHub, pour 7,5 milliards de dollars ! Initialement révélée par les médias Business Insider et Bloomberg, il s’agit de la deuxième plus grosse acquisition de Microsoft après LinkedIn.

Si les rumeurs ont estompé l’effet de surprise, les inquiétudes vis-à-vis de cette nouvelle acquisition se font ressentir au sein de la communauté des développeurs.

 

GitHub, star de l’open source

Lancé en 2008, GitHub est un « chouchou » voire une star ! Il s’agit d’une plateforme du développement de logiciel libre, utilisée par les entreprises, les collectifs de logiciels libres et les développeurs.

 

Microsoft met la main sur GitHub pour 7,5 milliards de dollars

 

Misant sur l’interopérabilité, elle permet à ses utilisateurs de stocker les fichiers sources de leurs projets, mais aussi de faciliter la communication et la collaboration entre les développeurs au sein d’un même projet. En rendant leurs dépôts publics, d’autres développeurs peuvent accéder au code source d’un projet pour l’améliorer. Outre l’hébergement gratuit des projets open source, la société propose également un service payant pour les projets privés et pour les entreprises. À ce jour, GitHub compte 28 millions d’utilisateurs dans le monde. La plateforme héberge 85 millions de projets, que ce soient des logiciels, des sites ou des applications mobiles, sans limitation de langage de programmation.

Des utilisations avantageuses, qui pour les développeurs, vont être revues par Microsoft après ce rachat. S’il fut un temps où la firme américaine était en guerre contre l’open source, aujourd’hui, ce rachat montre le changement d’attitude. Un changement qui a commencé à se faire sentir avec l’arrivée de Satya Nadella à la tête de la compagnie en 2014, et qui dès lors n’a pas caché son intérêt pour l’open source. Il faut dire que l’open source est derrière les plus grandes innovations de ces dernières années. Avec GitHub, Microsoft espère continuer sur cette lancée !

 

Un rachat qui suscite de l’inquiétude !

L’inquiétude qui gagne la communauté des développeurs semble être justifiée ! Plusieurs d’entre elles se posent des questions sur l’évolution des prix et de la souplesse d’utilisation. La future intégration forcée d’outils de Microsoft Azure semble également nourrir cette inquiétude.

Du côté de la concurrence, c’est un tout autre son de cloche qu’on entend ! Si Microsoft est ravi de sa nouvelle acquisition, le concurrent de GitHub l’est doublement. Gitlab se réjouit de voir le nombre d’hébergements de projets sur sa plate-forme, multiplié par 10 depuis les premières informations sur le rachat de GitHub.

 

Microsoft met la main sur GitHub pour 7,5 milliards de dollars

 

Quant à la firme américaine, les inquiétudes des développeurs voire la migration vers la concurrence étaient à prévoir. Mais ce rachat semble être légitime pour Microsoft. D’Apple à Microsoft, en passant par Amazon, Google, Facebook ou IBM, tous utilisent GitHub. Ces derniers l’utilisent pour y stocker du code et collaborer de façon privée sur leurs propres logiciels. Mais parmi eux, Microsoft reste le principal contributeur au site d’hébergement de code, légitimant le rachat dont il est question dans cet article.

Les jours, voire les mois à venir, vont nous éclairer sur les intentions de Microsoft concernant le développement de ce logiciel. Les inquiétudes se dissiperont, peut-être, d’ici là !

 

To Top
$(".comment-click-17499").on("click", function(){ $(".com-click-id-17499").show(); $(".disqus-thread-17499").show(); $(".com-but-17499").hide(); }); // Infinite Scroll $('.infinite-content').infinitescroll({ navSelector: ".nav-links", nextSelector: ".nav-links a:first", itemSelector: ".infinite-post", loading: { msgText: "Loading more posts...", finishedMsg: "Sorry, no more posts" }, errorCallback: function(){ $(".inf-more-but").css("display", "none") } }); $(window).unbind('.infscr'); $(".inf-more-but").click(function(){ $('.infinite-content').infinitescroll('retrieve'); return false; }); if ($('.nav-links a').length) { $('.inf-more-but').css('display','inline-block'); } else { $('.inf-more-but').css('display','none'); } // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); });

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !