Startups

MIT GSL Demo day : découvrez les quatre lauréats

Dans un précédent article, ICT.io vous présentait le programme MIT GSL et les défis rencontrés par les étudiants du programme dans la première phase de leur projet.

 

 

Le programme GSL (Global Startup Labs) a rassemblé pendant 8 semaines une quarantaine de jeunes entrepreneurs autour de la transformation de leur idée en startup, le tout axé sur le thème des nouvelles technologies. Les élèves ont bénéficié des ressources du MIT qui les a accompagnés à travers toutes les étapes de la création de leur entreprise.

 

Le jury du MIT GSL Demo day

 

Le 10 aout dernier avait lieu le Demo day, à the Core, Ebène. Cinq Jurys dont la directrice du MIT Africa Faculty et le CEO de GFin Corporate service ont difficilement dû départager les concurrents pour leur attribuer quatre grands prix :

  • Meilleur impact social
  • Entreprise la plus durable
  • Meilleure Innovation technologique
  • Grand prix

ICT.io vous présente donc quatre Startups prometteuses dont vous risquez d’entendre parler pendant longtemps…

Exponant AI crée un outil pour faire gagner du temps aux Avocats

 

 

Les gagnants du grands prix sont les créateurs d’ Exponent-AI et de leur LawEngine. L’équipe composée de Priya D. Lotun, Akshay Chandoo, Nitin K. Sookun, Rishikesh Bholah, Shaukat I. Raja et Chittesh Sham ont remporté la somme de RS 70 000 grâce à leur projet novateur.

Leur slogan ? « Nous nous chargeons de vos recherches, vous apportez la justice »

Leur Starup, Law Engine est un outil de recherche intelligente utilisant l’Intelligence artificielle. Un Avocat n’a qu’à taper les détails du cas sur lequel il travail au lieu d’utiliser les traditionnels mots clefs qui sont souvent une perte de temps. Les avocats ont alors accès à la jurisprudence similaire à celle de leur cas. En pratique, la startup fonctionne avec IBM Watson. Cet outil utilise la gestion de contenu et extrait les informations telles que la localisation, la loi à appliquer, etc. L’outil consulte une base de donnée d’ 1.5 millions de jugements avant de donner un résultat pertinent, ce qui fait gagner à ses utilisateurs un temps significatif.

 

Motrackr, le coach virtuel qui corrige vos mouvements

 

Notre équipe coup de cœur, Motrackr, a gagné le prix du Business le plus durable ( RS 35 000) . Leur équipe est composée de Poonam Curpen, Akasha Rojee, Nigel Rambhujun, Damien Mallet et Akshay Tarolah. Leur idée ? Créer un coach virtuel qui analyse en temps réel les mouvements de ses utilisateurs pour que leur effort soit le plus efficace possible. Les créateurs de Motrackr utilisent un capteur de mouvement qui permet de corriger les mauvaises postures et d’éviter les blessures. Leur startup répond à un réel besoin; en effet, un coachs sportifs n’est pas toujours 100% disponible pour ses clients. Motrackr a déjà conclu un partenariat avec I-Motion Gym pour un projet pilote où ils testeront leur projet avant de conquérir d’autres salles. Grâce à cette jeune entreprise, il est possible de suivre ses progrès et de se définir des objectifs pour pouvoir s’améliorer de jour en jour. Leur slogan : « construisez aujourd’hui la meilleure version de vous même » prend alors tout son sens !

 

 

Bio-Sphere fait économiser de l’argent aux hôtels

 

 

Ceux qui ont obtenu le prix du meilleur impact social et RS 20 000 ont décidé d’améliorer la gestion d’énergie des hôtels. Bio-Sphere, l’équipe composée de Arun Teelock, Manish Dhaliah et Nayar Joolfoo est partie d’un constat simple : les chambres d’hôtels 5 étoiles dépensent 22 fois plus d’énergie qu’un logement classique à Maurice. Ils ont donc créé un système pour permettre aux hôtels de suivre leurs dépenses énergétiques. Bio-Sphere utilise l’internet des objets (IOT)et le Big Data pour comprendre cette consommation et réduire le gaspillage énergétique.  En utilisant 4 de ses capteurs connectés, Bio-Sphere peut alors réduire de 90% les dépenses énergétiques dans une chambre d’hôtel.

 

AVR Tech aide les étudiants en médecine

 

 

Enfin, c’est AVR Tech avec MED AR qui a remporté le prix de la meilleure innovation technologique ( RS 35 000) . Composée de Shameer C.M Ramdin, Wisdom Bello-Odofin , Obi Arinzechukwu , Maheemah Bokhoree  et Tabi okorn-tabi, l’équipe a décidé de répondre aux problèmes de visualisation des étudiants en médecine. L’écart entre le niveau de médecine en Afrique et en Europe a préoccupé ces jeunes entrepreneurs qui ont souhaité y remédier. Leur application utilise la réalité augmentée sur smartphone pour que les étudiants n’aient qu’à scanner un texte ou une image qui se transformera en modèle 3D interactif. Nous avons testé leur MVP (version beta) qui nous a impressionnée. Nous avons tout de suite compris que cette solution a un grand potentiel pour l’amélioration du système éducatif s’il est intégré dans le processus d’apprentissage.

Et après ? …

 

AWA KONE, étudiante au MIT

 

Awa Kone, étudiante au MIT et coach du GSL est venue préciser dans son discours de clôture qu’il est important pour les investisseurs d’investir tant dans leur succès que dans leurs échecs : Ces jeunes startups ont encore du chemin à parcourir mais leur projet aura pour sur un impact sur les futures générations.

Le CEO de Mauritius Telecom a d’ailleurs précisé que les startupeurs doivent maintenant « continuer, persévérer et se battre » pour leur entreprise.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !