Startups

Entrepreneuriat : Nomena Andrianantoandro finaliste de l’Anzisha Prize

Nomena Andrianantoandro finaliste de l’Anzisha Prize

La jeune Malgache Nomena Andrianantoandro figure parmi les 20 finalistes du concours Anzisha Prize destiné aux jeunes entrepreneurs africains avec sa startup Boissa. La jeune femme de 21 ans s’est lancée dans la production de jus pressé à la main qu’elle a d’abord présenté lors du Global Startup Weekend Women Antananarivo, en février.

 

 

« Foncez, travaillez, apprenez, l’aventure en vaut la peine »

Elle a tout juste 21 ans, mais elle a une idée bien précise concernant son avenir. Cette jeune entrepreneure, finaliste du concours Anzisha Prize a un message à transmettre et c’est « foncez, travaillez, apprenez, l’aventure en vaut la peine ». Ce concours, qui vise à récompenser les jeunes start-ups africaines, devrait lui servir de tremplin pour gagner en visibilité. En effet, sur les quelque 800 participants, elle a réussi à se frayer un chemin jusqu’en finale.

 

L’entrepreneuriat selon Nomena Andrianantoandro

Nomena Andrianantoandro est étudiante en gestion d’entreprise. Cette passionnée de la santé et du bien-être s’est lancée dans la production de jus pressé à la main. Elle a d’ailleurs commencé par présenter son projet lors du Global Startup Weekend Women Antananarivo, en février. Cette jeune entrepreneure dans l’âme a réussi à séduire le jury à l’unanimité lors de cet évènement. Elle compte désormais investir dans un procédé semi-automatique afin de permettre à ses produits d’évoluer sur le marché local et continental.

 

Les produits Boissa commercialisés dans les restos et salles de sport

Depuis que sa start-up a séduit au Global Startup Weekend Women Antananarivo, la marque Boissa connait une véritable percée sur le marché local. En effet, ses boissons sont commercialisées dans les restaurants et les salles de sports. La marque propose quatre produits à base de lait de riz, sans sucre ajouté, sans colorant et sans conservateur. Il s’agit de Boissa Détox, Boissa Boost, Boissa Refresh et Boissa Stileex. Par ailleurs, la jeune femme estime que c’est « dommage que le marché soit inondé par des boissons importées alors que le pays regorge de fruits et de légumes ».

 

Des petites bouteilles pleines de bienfaits

Chaque petite boisson de 30 cl possède sa propre identité. En effet, parmi les différentes déclinaisons des boissons Boissa, une couleur ainsi qu’une police d’écriture spécifique est attribuée à chacune. Ainsi, on retrouve par exemple le rouge pour Boost, Refresh arbore du jaune, pour le Détox c’est bien entendu du vert et le Stileex est proposé en orange. De la carotte à l’ananas, en passant par le gingembre et le concombre, les boissons sont remplies de bienfaits pour 100 % de bien-être. Un bon moyen également de consommer ses cinq fruits et légumes par jour.

 

Quelques mots à propos de l’Anzisha Prize

Il s’agit du prix africain le plus prestigieux destiné aux jeunes entrepreneurs âgés de 15 à 22 ans. Ceux dont la startup propose des solutions innovantes face aux défis sociaux remportent la palme. L’Anzisha Prize offre ainsi aux 12 premiers un voyage d’une semaine en Afrique du Sud (tout pris en charge). Cela leur permet de participer à un atelier et une conférence sur l’entrepreneuriat. Cette dernière se déroule à Johannesburg et plus précisément à l’African Leadership Academy. De plus, lauréats sélectionnés parmi les finalistes se partagent un montant de 100 000 dollars.

 

Crédit photo : Stileex.xyz

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !