fbpx
Startups

Startup Week-end Paris édition Madagascar 2017: La culture malgache mise en avant!

startup-weekend-paris

La troisième édition de la Startup Weekend Paris Édition Madagascar a eu lieu du 20 au 22 octobre dernier. Cet événement a une nouvelle fois fait parler les talents de la diaspora malgache en France.

 

 

54 heures pour monter un projet viable

Tout le monde connait déjà le principe des startups week-end. Ce concept né aux USA réunit de jeunes entrepreneurs formés en équipe qui en 54 heures doivent créer un business model, coder, concevoir et faire leur étude de marché. Un évènement mondial qui se déroule dans plus de 150 pays.

A Paris, c’est la troisième fois qu’une édition Startup Week-end est organisée où Madagascar est mise sous le feu des projecteurs. Comme le rappellent les organisateurs de l’évènement, Juniors Pour Madagascar, la France compte une forte diaspora malgache. Une diaspora qui s’est d’ailleurs distinguée il y a quelques jours avec le forum de la diaspora organisé à Madagascar.

 

 

Du 20 au 22 octobre dernier, ils étaient ainsi 66 à s’être inscrit pour participer au marathon de 54h. Tous avec un seul objectif : la création d’une entreprise. Cet évènement s’est déroulé au SenseSpace à Paris, une occasion pour les participants de rencontrer des entrepreneurs venus de tous bords. Des équipes composées de marketeurs, de développeurs, de designers mais aussi des ingénieurs ont été formés pour s’affronter lors de ce weekend marathon.

Lamakoo, startup phare de l’édition 2017

Avec 24 projets au début puis finalement 11, trois projets se sont particulièrement distingués lors de cette troisième édition de la Startup Week-end Paris Édition Madagascar.

A la première place, on retrouve une application de Quizz sur la culture malgache. A la manière d’un Malagasy ve Ianao (développé sous le label IT United Community),  Lamakoo permet de découvrir ou redécouvrir la culture malgache. Au menu: différents thèmes qui vont des coutumes, de l’art et de la littérature en passant par la faune et la flore ou encore l’histoire. Et pour chaque thème on retrouve une série de question sous forme de quizz auxquelles il faut répondre.

 

 

A la deuxième place, c’est Salama Care, un projet de micro-assurance qui y figure. L’originalité de ce projet est qu’il associe les besoins en soins médicaux des malgaches avec le mobile banking. De nombreuses entreprises en Afrique font désormais le choix de se tourner vers cette solution de paiement en raison de son accès simple et facile.

Et enfin, à la troisième place, Dési’fruit met en avant la déshydratation solaire et les fruits pour en faire des encas ou des condiments. Des fruits séchés qui pourraient répondre à une problématique grave à Madagascar, classé 116ème sur l’Indice de la faim dans le monde.

Des participants et intervenants venus de tous bords !

Des lauréats tous aussi divers que variés réunis autour d’un intérêt commun : Madagascar. Côté public, le projet qui a le plus séduit fut Kreatao choisi comme « Coup de cœur 2017 » de cette troisième édition.

Outre les nombreux participants à cette troisième édition, c’était aussi l’occasion de rencontrer des entrepreneurs malgaches à succès. Le PDG du groupe Axian,  Hassanein Hiridjee (TELMA, Jovenna, BNI Madagascar…) , Tiana Rakotomalala, co-fondateur d’Akanga 2.0 et AuZoma.com y étaient présents à ce weekend marathon.

 

startup-representant-d'Axian-Group.

 

Lors de sa précédente édition, Startup Week-end Paris avait mis sous les feux des projecteurs Mahazava. Cette start-up qui propose des solutions anti-délestages finance, distribue et assure le suivi de kits solaires dans tout Madagascar. Cette année, cette dernière a par ailleurs remporté le prix du public QWANT lors du concours « Startup of the Year Africa 2017 ».

 

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !