Associations

Top 500 des entreprises de l’océan Indien : le groupe Hayot toujours premier

Top 500 des entreprises de l'océan Indien : le groupe Hayot toujours premier

Pour la quatrième année consécutive, le groupe Hayot remporte la palme dans le Top 500 des entreprises de l’océan indien. À l’île de la Réunion, le groupe représente des marques telles que Carrefour, Renault, Dacia, Mercedes, Mr Bricolage, Décathlon, la Brioche Dorée, Danone, etc. En deuxième et troisième position du classement, on retrouve IBL (île Maurice) et Vindémia respectivement.

 

 

Le groupe Hayot toujours en tête du Top 500 des entreprises de l’océan indien

L’Eco Austral a publié le classement du Top 500 des entreprises de l’océan indien et c’est une fois encore le groupe Hayot qui arrive en tête. Ainsi, depuis 2014 le groupe d’affaires conserve son titre, tandis que l’entreprise poursuit son expansion. En effet, le groupe Bernard Hayot (GBH) a dépassé en 2017 la barre du milliard d’euros en chiffre d’affaires (1,016). Sur l’île Sœur, l’entreprise représente diverses grandes marques. Parmi, on retrouve des enseignes de renom comme Carrefour, Renault, Dacia, Mercedes, Audi, Volkswagen, Michelin, Mr Bricolage, Décathlon, Danone, etc.

 

Une ascension fulgurante pour GBH

L’Eco Austral, qui émet chaque année le Top 500 des entreprises de l’océan indien, rapporte la forte croissance du groupe GBH. En effet, une hausse de 7 % des ventes automobiles, sur un marché où elle détient 42 % des parts, a profité à cette entreprise. Par ailleurs, bien que son activité principale soit la grande distribution alimentaire, GHB a ouvert un magasin Norauto. C’est une grande première pour l’île de la Réunion, et un pas de plus vers l’expansion pour le groupe Hayot. Par ailleurs, l’entreprise compte développer la carte Hyundai à Madagascar. Il s’assurera ainsi une place sur les trois principales îles des Mascareignes, étant déjà présent sur le sol mauricien.

 

L’île Maurice et Madagascar emboitent le pas à GBH

Juste derrière GBH, on trouve le groupe mauricien IBL en 2e position. Ce dernier a réalisé un chiffre d’affaires de 926 millions d’euros avec ses quelque 21 800 salariés. L’entreprise mauricienne se retrouve ainsi juste devant le groupe réunionnais Vindémia. Ce dernier est considéré comme « le leader régional de la grande distribution ». Filiale du géant métropolitain Casino, cette dernière possède les Jumbo et les Score et a obtenu la franchise FNAC en 2016. Quant à son chiffre d’affaires, il est estimé à 910 millions d’euros, pour une équipe de 4 666 employés. Vient ensuite le groupe malgache Axian en 4e position. La 5e place est quant à elle occupée par Ciel, un autre groupe mauricien.

 

Les entreprises réunionnaises qui se retrouvent dans le top 50

Dans les 50 premières places du classement, plusieurs entreprises mettent l’île de la Réunion à l’honneur. En effet, Air Austral est 12e, tandis que Orange s’octroie la 14e place, suivi de très près par Ravate (15e). Viennent ensuite Urcoopa (17e), Tereos (18e), SRPP (20e) et SFR Réunion (21e). Total Réunion se retrouve 22e, juste devant EDF Réunion (23e). Un peu plus loin, il y a Océinde (groupe Goulamaly, 25e), Albioma (26e), Chong-Fah-Shen (27e) et Auchan (32e). Et pour finir, GTOI Réunion (34e), Système U Réunion (35e), Corsair (37e), Clinifutur (41e) et SBTPC (43e) complètent la liste des entreprises réunionnaises qui sont dans le top 50.

 

Crédit photo : montraykreyol.org

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !