Gadgets

Robotique et intelligence artificielle à l’université des Mascareignes

Robotique et intelligence artificielle à l’université des Mascareignes

En proposant des cours de robotique et intelligence artificielle, l’Université des Mascareignes est plus que jamais à la page en termes d’innovation. Le département informatique appliqué au campus de Camp-Levieux proposera ainsi des cours de master en Intelligence artificielle et en robotique. Cela, dès 2019 et en partenariat avec l’Université de Limoges ainsi que des chercheurs de l’Université de la Côte d’Azur.

 

 

Robotique et intelligence artificielle dans divers secteurs d’activité

Il est indéniable que robotique et intelligence artificielle sont désormais bien ancrées dans divers secteurs. En effet, de l’environnement à la finance, en passant par le domaine de la santé et le secteur du transport, l’IA est partout. C’est donc dans cette optique que des cours seront dispensés à l’Université des Mascareignes, dès l’année prochaine, en robotique et Intelligence Artificielle. Le but est de former des personnes capables de comprendre, concevoir et maintenir des systèmes intelligents. Ces derniers concernent par exemple les drones ou encore les voitures autonomes.

 

Des opportunités non négligeables sur le marché du travail

À Maurice comme ailleurs, les étudiants trouveront des débouchés en possédant une maitrise en Intelligence Artificielle et Robotique. Sur le marché du travail, il est actuellement difficile de recruter des développeurs ayant ces capacités. Ainsi, en profitant d’un marché moins compétitif, les étudiants augmentent leurs chances d’être engagés pour travailler sur des systèmes intelligents. Par ailleurs, cela ouvrirait des portes pour l’île Maurice en termes d’outsourcing en programmation de systèmes intelligents. Avec l’arrivée des Smart Cities, par exemple, ces futurs innovateurs pourraient développer des applications ou lancer leur propre start-up.

 

Une maitrise, voire un doctorat en Robotique et IA

Également axé sur la recherche, le Master en robotique et intelligence artificielle devrait permettre aux bacheliers de concevoir une démarche R&D. Et ce, de l’identification du problème au prototypage d’une solution. La possibilité de continuer vers un doctorat dans un laboratoire de recherche est également à l’agenda de l’Université des Mascareignes. Ces cours seront proposés aux détenteurs d’une licence, B.Sc, B.Eng en informatique, en électronique, en électrique, et en électromécanique. Les élèves concernés pourront donc envoyer leur demande d’inscription, sachant qu’un premier groupe de 25 à 30 personnes sera admis.

 

Inauguration d’un club de robotique à l’UdM

En mai dernier, l’Université des Mascareignes inaugurait d’ailleurs son club de robotique, visant à sensibiliser les jeunes aux métiers de l’avenir. Cette initiative provient du chef du département de la faculté de génie électromécanique et automatisme (GEMA), Kesseven Cunden. Selon son témoignage, le club de robotique de l’UdM sera chargé de « trouver les équipements nécessaires à la création dans le domaine de la robotique et de fournir aux étudiants les connaissances sur le sujet. » À terme, le club devrait vulgariser ce domaine mais également déboucher sur des compétitions entre différentes facultés de l’université. D’ailleurs, les initiateurs de ce club espèrent aboutir à une compétition nationale de la robotique et un projet commun réunissant les expertises des différentes facultés de l’université.

 

Les trois règles de base de la robotique

Andrei Pop, expert roumain en robotique, était par ailleurs présent à la cérémonie d’inauguration du club le 11 mai. Pour lui, il existe trois règles de base en robotique, et il s’agit de l’imagination, la connaissance et le travail. Il ne peut y avoir de création dans ce domaine sans ces trois ingrédients.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !